•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le maire de Montcalm mise sur le développement économique et l’infrastructure

Un homme porte des lunettes de soleil, les bras croisés, devant une route de campagne en gravier.

Le préfet de la municipalité de Montcalm, Paul Gilmore. (archives)

Photo : Radio-Canada / Chloé Dioré de Périgny

Radio-Canada

Le développement économique, l'accroissement de la population et l'amélioration de l’infrastructure sont les priorités du préfet de la municipalité de Montcalm. Paul Gilmore a été reconduit comme préfet sans opposition pour les municipales du 26 octobre.

D'après M. Gilmore, la municipalité rurale de Montcalm est confrontée à une croissance démographique limitée. Il affirme que lui et son administration vont donc travailler à augmenter la population de Montcalm.

On est un centre agricole et notre population est restée constante ces dernières années. On souhaiterait accroître le nombre de résidents.

Pour réaliser cet objectif, la municipalité compte mettre davantage l'accent sur le développement économique de la région. On pense que ça va nous aider à attirer plus de monde dans la communauté. Pour l'heure, on en est qu'au début, il faut qu'on fasse une réflexion pour voir comment aboutir à ce résultat, précise-t-il.

L'infrastructure, et tout particulièrement le réseau routier, est l'autre grande priorité de M. Gilmore. Il affirme que son précédent mandat a été marqué par une série d'inondations qui ont causé d'importants dégâts aux infrastructures locales.

Les inondations ont détruit une grande majorité de nos routes. Nous nous consacrerons donc à les ramener à l'état dans lequel elles devraient être, fait remarquer le préfet. Il dit que c'est la tâche à laquelle va s'atteler la municipalité au cours de la prochaine année.

Paul Gilmore affirme que la politique de bonne gouvernance entamée il y a quatre ans par son administration sera également un des principaux axes de son prochain mandat.

Il souligne d'ailleurs que les finances publiques de la municipalité se portent bien jusqu'ici. Il note que dans les quatre dernières années, elle a énormément puisé dans ses réserves pour financer des projets d'envergure.

Il dit que c'est le cas de la réfection de la rue principale à Saint-Jean-Baptiste ou encore l'achèvement des travaux de la caserne de pompiers de cette communauté.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !