•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

23 personnes à l’hôpital après une fuite de gaz toxique dans une usine ontarienne

Un homme en combinaison blanche et des gens rassemblés à l'entrée d'une usine.

L'accident industriel a été causé par une fuite d'acide chlorhydrique.

Photo : CBC / James Dunne

Radio-Canada

Une vingtaine de personnes ont été transportées à l'hôpital mardi après une fuite d'acide chlorhydrique à une usine du secteur automobile à St. Catharines, en Ontario.

Les services d'urgence de la région de Niagara ont déclaré avoir été appelés à l'usine THK Rhythm Automotive après que des employés contractuels travaillant sur des équipements eurent été exposés à un nuage de vapeur d'acide chlorhydrique.

Le chef des pompiers de St. Catharines, Dave Upper, a raconté que, vers 9 h, un sous-traitant a accroché une valve à l’usine de la rue Louth, ce qui a causé une fuite de cinq litres d’acide chlorhydrique.

Le produit chimique s’est gazéifié. Trois travailleurs ont réussi à colmater la fuite, mais ils ont respiré le gaz et leur peau y a aussi été exposée.

Un porte-parole des services ambulanciers du Niagara, Bryce Brunarski, a déclaré que les trois personnes ont été décontaminées sur place et transportées d'urgence à l'hôpital dans un état stable.

Il a ajouté que les ambulanciers avaient emmené neuf autres personnes à l'hôpital après une exposition mineure. Une dizaine d'autres personnes asymptomatiques qui avaient subi une exposition limitée à la fuite ont été transportées à l'hôpital dans un autobus municipal.

Le réseau d'hôpitaux Niagara Health s’attend à ce que tous les patients reçoivent leur congé d'ici la fin de la journée.

Il avait demandé aux résidents d’éviter de se rendre aux urgences de son hôpital de St. Catharines, sauf si c'était une question de vie ou de mort, et de se diriger plutôt vers les autres hôpitaux de la région.

Le service est revenu à la normale aux urgences locales en début d'après-midi.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !