•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De l’aide militaire arrive à Port aux Basques sous la pluie

Le sol et la falaise devant le village sont couverts des débris des maisons détruites.

La tempête Fiona a causé beaucoup de dégâts à Port aux Basques.

Photo : Radio-Canada / Yan Theoret

Radio-Canada

Des pluies abondantes s’amènent sur le sud-ouest de l’île de Terre-Neuve au moment où les résidents de cette région s’efforcent de nettoyer les dégâts de la tempête Fiona et que des militaires canadiens sont arrivés pour les aider.

Environnement Canada prévoit de 40 à 70 mm de pluie de mardi après-midi à mercredi matin, voire jusqu’à 100 mm durant les averses les plus fortes.

Cette quantité de pluie supplémentaire pourrait affecter les efforts de nettoyage en cours à la suite des dommages causés par la tempête post-tropicale Fiona, peut-on lire dans le bulletin d’Environnement Canada publié mardi matin.

Le sol dans la région est déjà presque complètement saturé d’eau et sa capacité à en absorber davantage est réduite au moment où des pluies torrentielles peuvent causer des inondations sur les terres basses et sur les routes, ajoute le service météorologique.

Des militaires se mettent au travail

Environ 25 réservistes du 37e Groupe-brigade du Canada, basé à Moncton, au Nouveau-Brunswick, se trouvent dans la région de Port aux Basques, de même que des membres des Rangers canadiens de Terre-Neuve-et-Labrador.

D’autres militaires devraient aussi arriver mardi. Ils seront environ une centaine en tout. Au moins un navire de la Marine canadienne a aussi été dépêché pour aider les communautés côtières.

Une militaire et un pompier devant les ruines d'une maison.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Environ 25 réservistes des Forces armées canadiennes sont à Port aux Basques, où ils évaluent les dommages.

Photo : Flickr/Brad MacInnis

Le travail de nettoyage s’annonce colossal. La tempête Fiona a détruit environ une centaine de maisons. Des résidents de plusieurs communautés disent prévoir qu’il faudra des semaines, voire des mois, pour retirer tous les débris et pour démanteler les maisons irréparables.

De l'aide pour les sinistrés

Des gens aux quatre coins de la province font des dons pour aider les sinistrés.

Des dons étaient distribués à Port aux Basques mardi matin.

Des dons étaient distribués à Port aux Basques mardi matin.

Photo : Radio-Canada / Malone Mullin

Toutefois, des sinistrés n’auront pas seulement besoin de vêtements. Le premier ministre Andrew Furey a expliqué que son gouvernement va participer aux efforts d'évaluation des besoins des sinistrés afin de déterminer comment y répondre pour le mieux avec l’expertise offerte par les institutions militaires ou par les bénévoles.

Pour le moment, de nombreux sinistrés demeurent chez des membres de leur famille ou à l'hôtel. Andrew Fury dit qu’il espère présenter un programme provincial étoffé pour aider les personnes déplacées avec l’appui financier du gouvernement fédéral.

Mardi, le premier ministre Furey compte visiter les municipalités les plus touchées par la tempête Fiona. Le premier ministre Justin Trudeau est lui aussi attendu mercredi dans la région.

D'après un reportage de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !