•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Titres ancestraux : les Nuchatlaht de retour en cour pour les exposés finaux

Des personnes sur les marches de la Cour suprême avec des pancartes et des banderoles.

Des membres de la Première Nation Nuchatlaht et leurs soutiens se sont rassemblés devant la Cour suprême de la Colombie-Britannique, au premier jour du procès, le 21 mars 2022.

Photo : La Presse canadienne / DARRYL DYCK

Les exposés finaux commencent à 10 h mardi dans la cause de la Première Nation Nuchatlaht, qui réclame le retour du titre de ses terres ancestrales à la Cour suprême de la Colombie-Britannique.

Les Nuchatlaht revendiquent la reconnaissance de leur titre ancestral, notamment sur la partie nord-ouest de l'île Nootka, située au large de la côte ouest de l'île de Vancouver.

La Première Nation Nuchatlaht compte 163 membres, dont une vingtaine habitent une réserve située à Oclucje au fond du passage Espinosa.

Dans un communiqué lundi, la Première Nation affirme : l’île Nootka est connue depuis longtemps pour son abondance culturelle et naturelle, et les dirigeants Nuchatlaht travaillent à restaurer leur intendance de ce territoire après des décennies de mauvaise gestion environnementale.

Elle ajoute que retrouver ses titres sur ses territoires ancestraux lui permettra de donner de nouveaux logements aux citoyens Nuchatlaht, d’entreprendre des initiatives d’élevage du saumon, de restaurer la forêt, d’assurer la culture soutenable des terres et permettra au peuple Nuchatlaht de gérer et de tisser des liens avec ses terres et ses eaux de l’île Nootka.

Carte avec la limite du territoire revendiqué par les Nuchatlaht.

Les Nuchatlaht veulent retrouver leur titre ancestral sur le nord-ouest de l'île Nootka, située sur la côte ouest de l'île de Vancouver.

Photo : Première Nation Nuchatlaht

Le gouvernement de la Colombie-Britannique, le gouvernement du Canada et l'entreprise forestière Western Forest Products sont les répondants dans cette affaire.

Cette affaire judiciaire a débuté en 2017. Le procès s'est ouvert en mars, et la Cour a entendu des arguments des parties pendant environ huit semaines.

Il s'agit de la première contestation judiciaire du genre depuis que la province a adopté une loi officialisant l'application de la Déclaration des Nations unies sur les droits des peuples autochtones.

La Première Nation Nuchatlaht emboîte le pas à la nation Tsilhqot'in, qui a obtenu gain de cause, en 2014, dans un jugement sans précédent qui a accordé pour la première fois un titre ancestral autochtone sur un territoire.

La Première Nation Nuchatlaht compte parmi 14 Premières Nations côtières de la Colombie-Britannique qui se sont associées au sein du conseil tribal Nuu-chah-nulth pour donner plus de poids aux revendications de ses près de 10 000 membres.

Le conseil tribal Nuu-chah-nulth est en négociation dans le cadre du processus de négociation des traités de la Colombie-Britannique depuis près de 20 ans. Il est à la quatrième étape du processus, soit celle de l’entente de principe.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !