•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le survivant de l’affaissement de la route Ulysse fait la paix avec la Ville d’Alma

La chaussée coupée en deux par un ruisseau.

La route Ulysse s'est affaissée le 14 septembre.

Photo : Radio-Canada / Louis Martineau

Rock-André Caron, qui a survécu à l’affaissement d’une partie de la route Ulysse, à Alma, a fait la paix avec les événements. Il a mis de côté ses récriminations envers la Ville et souhaite maintenant collaborer à l’enquête visant à déterminer les causes et circonstances de la tragédie qui a causé la mort de son ami Jean Dufour.

Une première rencontre qu’il a eue récemment avec la mairesse Sylvie Beaumont lui a fait changer son fusil d’épaule.

Ce que j’ai senti c’est qu’ils m’ont apporté leur support à 100 %. Ils sont venus me voir et c’étaient des gens de cœur. J’ai vu ce que je voulais voir. J’ai changé mon optique. Je veux faire partie de la solution. Je veux trouver le pourquoi et je vais tout faire pour que ça n’arrive plus jamais, a-t-il raconté, en entrevue à l’émission matinale C’est jamais pareil.

Il s’était dit blessé que la Ville d’Alma n’ait pas pris de ses nouvelles rapidement à la suite de l’événement.

Les autorités municipales lui ont expliqué qu’ils n’avaient pu trouver son numéro de téléphone et qu’elles ne voulaient pas débarquer chez lui sans préavis. Il y avait aussi un contexte dans le chemin Saint-François, où des résidents étaient en colère, et les représentants de la Ville voulaient éviter tout conflit.

Ils sont venus me voir chez moi. Pour moi, les explications qu’ils m’ont données me convenaient , a-t-il raconté.

Pas de poursuite

Rock-André Caron a renoncé à poursuivre la Ville puisqu’il ne veut pas d’argent.

« Ils m’ont incorporé à l’enquête, ils m’incorporent à la solution. Pour mon bien-être à moi, c’est thérapeutique. »

— Une citation de  Rock-André Caron

Il contribuera à titre de témoin et a déjà eu des rencontres avec des représentants de la sécurité publique et de la firme conseil qui chapeaute l’enquête.

Pour moi, c’est super. Ça veut dire qu’on va procéder et que tout le long de l’enquête, je vais être là jusqu’à la fin, a enchaîné l’Almatois.

Mariage

À titre anecdotique, Roch-André Caron confirme que la mairesse Beaumont célébrera son mariage.

C’est une mère de famille et une femme qui a beaucoup de cœur. C’est une façon de lui dire que je veux la sentir là et que je veux que la Ville fasse partie de ma vie. C’était une chance de profiter de son cœur et de la personne qu’elle est , a-t-il conclu.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !