•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un garçon de 4 ans retrouvé après une nuit seul en forêt au lendemain de Fiona

Grady Mackinnon assis sur un tronc d'arbre dans la forêt.

Grady MacKinnon s'est égaré dans les bois près de chez lui à Pictou pendant que ses parents nettoyaient les dégâts laissés par la tempête. Il a passé la nuit seul avant d'être retrouvé par son grand-père.

Photo : Gillian MacKinnon

Radio-Canada

Grady MacKinnon, un petit garçon de quatre ans est maintenant sain et sauf chez lui avec sa famille.

Samedi, après le passage de la tempête post-tropicale Fiona dans le comté de Pictou, en Nouvelle-Écosse, il s'est égaré dans les bois.

Ses parents étaient avec lui dehors et ramassaient les dégâts laissés par la tempête.

Vous voyez ces histoires aux informations et vous pensez que ces parents ne surveillent pas leurs enfants, qu’ils ne sortent pas avec eux, dit la mère de Grady, Gillian MacKinnon.

Et pourtant, on était dehors avec lui et ça faisait une minute qu’on ne l’avait pas vu. Et une minute a mené à 15 h de pure panique et de torture.

Sa mère rapporte que le petit Grady avait disparu vers 17 h samedi.

Il a disparu dans 10 acres de forêt mature et dense et nous avons cherché pendant 20 bonnes minutes et nous ne pouvions pas l'entendre, nous ne pouvions pas le voir, rapporte-t-elle.

Gillian et son mari, Adam, savaient que quelque chose n'allait pas et ils ont dû se rendre chez un voisin pour appeler le 911. À 17 h 45, la mère dit qu'il y avait eu une fouille complète.

« Il a quatre ans et il est dans les bois le lendemain d'un ouragan avec des arbres tombés et des tonnes d'eau, ce sont des circonstances impitoyables. Tout aurait pu arriver! »

— Une citation de  Gillian MacKinnon, mère du petit Grady

On était dans les bois toute la nuit à prier pour le retrouver, raconte sa mère.

Il n'y a tout simplement pas de mots pour décrire en tant que parent la culpabilité que vous ressentez. Je ne souhaite ça à personne.

Le petit garçon a finalement été retrouvé dimanche matin par son grand-père, Gary Murray, et une ambulancière qui l’avait accompagné dans ses recherches.

Gillian MacKinnon dit que son père, qui a presque 70 ans, est un héros.

Ils ont tous les deux traversé le terrain le plus horrible pour le retrouver et j'ai du mal à croire que Grady a réussi, et qu'ils l'ont ramené à la maison, dit-elle.

Le père de Grady raconte comment son fils était heureux quand il a été retrouvé.

Il se promenait dans les bois après avoir passé la nuit là-bas dans le froid et le noir absolu, dit-il

Grady est fort. Il doit tenir ça du côté de sa mère, il ne tient pas ça de moi, je peux vous le dire.

La police estime que Grady a parcouru environ 10 à 15 kilomètres dans les bois.

La famille est très reconnaissante envers la GRC et les membres de la communauté qui ont tout abandonné pour aider à trouver Grady, même après que la tempête a coupé l'électricité et l'eau à presque tout le monde.

Avec les informations de Anjuli Patil de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !