•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une foule décevante au match d’ouverture du Titan d’Acadie-Bathurst

L’organisation mise sur la gratuité des matchs à domicile pour les enfants âgés de 11 ans et moins.

Mario Mercier

Le Titan d’Acadie-Bathurst a perdu son premier match contre les Sea Dogs de Saint-Jean lors du début de sa saison dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec qui avait lieu dimanche. Malgré les rumeurs de déménagement, le centre régional K.-C. Irving n’était rempli qu’à la moitié de sa capacité.

Une atmosphère familiale

Le Titan a misé sur la jeunesse en créant un partenariat avec une chaîne de restauration rapide qui permet aux enfants de 11 ans et moins accompagnés d’un adulte d’assister gratuitement à leurs matchs à domicile cette saison.

Par contre, dans les gradins les partisans étaient parsemés dimanche dans les 3162 sièges du centre K.-C. Irving.

Le marché d’Acadie-Bathurst est considéré comme étant l'un des plus petits du hockey junior majeur au Canada. Dans les faits, le Titan est arrivé bon dernier au niveau des assistances du week-end inaugural de la nouvelle saison dans la LHJMQ avec 1876 spectateurs.

Gradins clairsemés.

Les gradins n'étaient pas remplis lors du match d'ouverture du Titan.

Photo : Radio-Canada

Aldo Mallet gravite autour de l’organisation comme bénévole depuis les débuts du hockey junior majeur à Bathurst. Il affirme qu’il est difficile pour le Titan d’attirer beaucoup plus de partisans.

Ce sont vraiment les mordus qui sont ici. Il faut une équipe gagnante pour apporter 2000 à 2500. Ça reste aux joueurs de prouver qu’ils peuvent nous donner du beau hockey. À ce moment-là, les gens viendront, admet-il.

Pour sa part, le chef de la direction et des ventes corporatives du Titan d’Acadie-Bathurst, Gilles Cormier, se dit satisfait de la foule présente au match.

« C’est sûr qu'on en demande toujours plus. Mais avec l’ouragan et les choses qui se sont produites dans les derniers jours, l’assistance que nous avons aujourd’hui, on est content avec ça. »

— Une citation de  Gilles Cormier, chef de la direction et des ventes corporatives du Titan d’Acadie-Bathurst

Les rumeurs de déménagement de l’équipe des derniers mois ont fait passer les partisans à travers toutes les gammes d'émotions.

Un comité de sauvegarde a même été créé par un groupe de partisans. Mylène Ouellet-Leblanc qui avait fait une sortie sur les réseaux sociaux au printemps dernier concernant l'avenir incertain de l’équipe à Bathurst en fait partie.

Mylène Ouellet-Leblanc.

Mylène Ouellet-Leblanc croit que les partisans sauront appuyer l'équipe.

Photo : Radio-Canada

Honnêtement, je suis contente quand même que l’on ait une belle foule. C’est sûr qu’avec les défis que l’on a eus, il ne fallait pas s’attendre que ce soit plein à craquer. Il y a encore des gens qui ont cette résistance-là, dit-elle.

Peu de joueurs locaux

Le Titan ne compte sur aucun joueur local dans son alignement. Seulement deux joueurs sont originaires du Nouveau-Brunswick. L’un d’eux est acadien, Philippe Collette.

Mais selon Aldo Mallet, cette donne n’est pas un gage de succès pour l’équipe tant sur la glace qu’à la billetterie

Les joueurs locaux que l’on avait, malheureusement, avaient de la difficulté à avoir un poste régulier. Donc, il faut de bons joueurs de hockey. Si ce sont des Néo-Brunswickois, tant mieux, soutient-il.

Le Titan rate sa première impression

Le Titan d’Acadie-Bathurst affrontait les Sea Dogs de Saint-Jean dimanche après-midi dans le match inaugural de la 2022-2023. Il s’agit de leur 25e campagne dans la région Chaleur.

Les favoris de la foule ont raté leur entrée en matière. Après avoir mené au pointage pendant la grande majorité de la joute, le Titan d’Acadie-Bathurst a prêché par indiscipline en milieu de troisième période pour voir les Sea Dogs s’envoler avec une victoire de 4 à 3.

De chaque côté de la patinoire, plusieurs bons éléments manquent à l’appel, retenu dans les camps d'entraînement professionnel des équipes qui les ont repêchés.

C’était le cas du centre Riley Kidney et du gardien Jan Bednar du Titan qui se sont rapporté respectivement aux Canadiens de Montréal et aux Red Wings de Detroit.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !