•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le trentième jour de campagne en Estrie

Une pancarte indiquant « bureau de vote 3025 Galt Ouest » avec une flèche vers la droite.

À Sherbrooke, certains électeurs ont été dirigés vers la mauvaise adresse par Élections Québec.

Photo : Radio-Canada / Thomas Deshaies

Radio-Canada

Le vote par anticipation s’est terminé lundi, et a été populaire en Estrie. C’était aussi l’occasion pour des candidats de réitérer leurs engagements, et d’inviter les électeurs à se rendre aux urnes.

La popularité du vote par anticipation a fait en sorte que des délais d’attente ont été signalés à Magog.

À Sherbrooke, des électeurs ont été dirigés vers la mauvaise adresse par Élections Québec. Aucun autre événement n’a été noté.

Les engagements du jour

En ce trentième jour de campagne électorale, la candidate pour Québec solidaire dans Granby, Anne-Sophie Legault, a dévoilé des engagements.

Elle a notamment l’intention de se pencher sur la qualité de l’eau de la rivière Yamaska, et a souligné son engagement à soutenir le projet de pôle universitaire à Granby. Elle s’engage également à moderniser le Palace de Granby.

Il y a même des artistes qui refusent maintenant de venir à Granby performer, car les locaux et les loges derrière sont désuets. C’est dommage qu’on se bloque de culture parce que notre salle n’est plus adéquate, souligne-t-elle.

La candidate dans Orford pour le Parti libéral du Québec, Vicki-May Hamm, a quant à elle convoqué la presse pour faire le bilan de sa campagne.

La candidate a rappelé tous ses engagements, dont son soutien pour le projet de CPE à Orford et son engagement pour le logement abordable. Vicki May-Hamm a également voulu mettre son expérience en politique de l’avant et a souligné que, selon elle, le député sortant, Gilles Bélanger, a failli à bien représenter les électeurs. Elle estime qu’il aurait été absent et peu réceptif aux besoins des municipalités.

Par ailleurs, Vicki-May Hamm croit en ses chances de succès. Elle croit que c’est pour cette raison que la CAQ semble avoir investi beaucoup de temps à Orford.

Elle se dit prête à travailler avec les autres députés, dont ceux de QS, de laisser de côté la partisanerie pour faire des gains dans la région.

À Sherbrooke, la candidate solidaire dans Saint-François, Mélissa Généreux, s'est engagée à devenir une alliée des municipalités qui manquent de financement pour favoriser le transport actif. On s’engage à verser plus d’argent aux municipalités, et à leur laisser plus de pouvoirs pour décider comment on veut aménager nos pistes cyclables, mentionne-t-elle.

Maintenant que le vote par anticipation est terminé, il reste une semaine de campagne électorale avant la fermeture des urnes, le 3 octobre prochain.

Avec les informations de Thomas Deshaies

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !