•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’ACFR dévoile sa première bibliothèque communautaire francophone

La bibliothèque prend la forme d’un élévateur à grain, emblème de la Saskatchewan, et a un drapeau fransaskois au devant.

La bibliothèque prend la forme d’un élévateur à grain, emblème de la Saskatchewan, et a un drapeau fransaskois au devant.

Photo : Radio-Canada / Cory Herperger

Radio-Canada

L’Association canadienne-française de Regina (ACFR) a dévoilé sa première bibliothèque communautaire francophone, lundi, devant le Pavillon secondaire des Quatre-Vents de l’École Monseigneur de Laval.

Les deux autres seront inaugurées devant l’École du Parc et le Pavillon élémentaire de l’École Monseigneur de Laval, les 29 septembre et 7 octobre respectivement.

Ces bibliothèques communautaires vont permettre aux membres de la communauté, autant les parents que les élèves, d’échanger des livres en français, d’améliorer l’accessibilité des livres francophones et de renforcer les connaissances de la langue française.

Selon la secrétaire au conseil d’administration de l’ACFR, Lisette Marchildon, il était important de mettre un projet au service de la communauté fransaskoise.

« On voulait réunir la communauté. »

— Une citation de  Lisette Marchildon, secrétaire au conseil d’administration de l’ACFR

Roger Lepage et Sylvie Bergeron, des donateurs du projet, tiennent à remercier l’ACFR pour cette initiative qui rapproche la communauté du Conseil des écoles fransaskoises et du Pavillon secondaire des Quatre-Vents.

M. Lepage estime qu’en plus d’encourager les élèves et les parents à la lecture, ce projet donne l’occasion aux auteurs francophones et fransaskois de se faire connaître.

« On espère voir une bibliothèque pleine de livres pour les petits, les élèves du PSQV et les parents. »

— Une citation de  Roger Lepage, donateur
La bibliothèque communautaire devant le Pavillon secondaire des Quatre-Vents compte déjà quelques livres.

Quelques livres ont déjà été déposés à cette première bibliothèque communautaire.

Photo : Radio-Canada / Cory Herperger

C’est un projet qui est bien accueilli du côté du Conseil des écoles fransaskoises. Son directeur général, Ronald Ajavon, tient à remercier l’ACFR pour cette initiative et les donateurs qui ont rendu ce projet possible. Il estime que c’est un bon moyen d’appuyer les parents qui jouent un rôle clé dans le processus d’apprentissage et de lecture de leurs enfants.

Le directeur du Pavillon secondaire des Quatre-Vents, Sébastien Ouellet, croit que ce projet va grandement servir les élèves. Il soutient que tous les efforts pour faire la promotion de la littératie et de la lecture chez les jeunes et les familles sont les bienvenus.

Le design des bibliothèques

Les trois bibliothèques communautaires prennent la forme d’un élévateur à grain. Il s’agit de l’idée du Fransaskois d’adoption, Hartland Jessome, qui a été marqué par les élévateurs à grain.

Lisette Marchildon de l’ACFR dit qu’il a usé de créativité pour proposer un design qui rend honneur tant à la province qu’à la communauté fransaskoise en ajoutant un drapeau fransaskois à la bibliothèque.

Mme Marchildon invite le public à se servir des livres et à les remettre une fois la lecture terminée pour permettre à davantage de personnes d’en bénéficier.

Avec les informations de Katia St.Jean et Annie St-Jacques

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !