•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un forum sur les projets pilotés par les Autochtones voit le jour au Canada

Une femme tient son poing en l'air devant une salle de conférence remplie.

C'est le premier forum du genre à avoir lieu au Canada, selon les organisateurs.

Photo : Indigenous-led projet Forum (ILPF)

Radio-Canada

Des représentants des Premières Nations, du gouvernement ontarien et des entreprises se rencontrent à Toronto les 27 et 28 septembre pour discuter des opportunités et des défis dans les projets menés par les Autochtones.

Les participants échangeront sur différents enjeux qui touchent particulièrement les Premières Nations, comme les modèles de partenariat équitable, le financement de projets majeurs et l’approvisionnement.

 C’est une nouvelle ère pour le Canada , indique Michael Fox, un des animateurs du forum, dans un communiqué de presse.  Les Premières Nations mènent ou sont partenaires de projets économiques majeurs, à l'intérieur comme à l’extérieur des terres traditionnelles.

Parmi les sujets qui seront abordés, on compte l’infrastructure routière requise pour se rendre au Cercle de feu, un projet d’exploitation minière controversé dans le Nord de l’Ontario.

Les chefs des Premières Nations qui pilotent ces projets, Bruce Achneepineskum de Marten Falls et Cornelius Wabasse de Webequie, seront à Toronto pour l’occasion.

Le premier ministre de l'Ontario, Doug Ford, à droite, le chef Cornelius Wabasse, de la Première Nation de Webequie, à gauche, et le chef Bruce Achneepineskum, de la Première Nation de Marten Falls, au centre.

Le premier ministre de l'Ontario, Doug Ford, à droite, le chef Cornelius Wabasse, de la Première Nation de Webequie, à gauche, et le chef Bruce Achneepineskum, de la Première Nation de Marten Falls, au centre, montrent leur accord signé concernant le cercle de feu en 2020. (Archives)

Photo : La Presse canadienne

Les Premières Nations doivent faire plus que participer dans les projets d’infrastructure, relate M. Achneepineskum dans un communiqué. Ils doivent les piloter afin de pouvoir apporter une perspective et des connaissances culturelles appropriées.

Le ministre des Mines George Pirie, dont le mandat est axé particulièrement sur le gisement du Cercle de feu, prononcera un discours pour clore la première journée du forum.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !