•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Du soutien psychologique à Fort Good Hope, sous le choc après l’attaque au couteau

Un groupe de personnes se tenant debout et de dos, avec quelques arbres à l'horizon et un ciel gris.

Quelques vigiles ont été organisées dans la communauté de Fort Good Hope, aux Territoires du Nord-Ouest, en mémoire de la victime poignardée le 20 septembre 2022.

Photo : Fournie par Collin Pierrot

Radio-Canada

Une équipe d’intervention en cas de traumatisme est à Fort Good Hope, dans les Territoires du Nord-Ouest, pour offrir du soutien aux habitants encore secoués par l’attaque à l’arme blanche qui a fait un mort et deux blessés le 20 septembre.

Le chef adjoint par intérim de la communauté, Collin Pierrot, espère que les résidents vont utiliser les services de l’équipe, surtout les jeunes.

« Je pense qu’il est temps que l’on se soucie d’eux et que l’on travaille avec eux. »

— Une citation de  Collin Pierrot, chef adjoint par intérim, Fort Good Hope

L’équipe d’intervention en cas de traumatisme s’est rendue dans la communauté à la suite de l’attaque, qui a été suivie d’une chasse à l’homme de quelques jours pour retrouver le principal suspect, Thaddeus McNeely.

Le 20 septembre, la Gendarmerie royale du Canada a découvert trois personnes blessées par arme blanche, près d’une résidence.

Une personne a succombé à ses blessures quelque temps après son arrivée au centre de santé de la communauté, tandis qu’une autre a été gravement blessée. La troisième victime était dans un état stable, jeudi dernier, lors de la dernière mise à jour sur l’état de santé des victimes.

Thaddeus McNeely, 24 ans, est resté introuvable pendant deux jours, puis s’est lui-même rendu à la police le 22 septembre. Le suspect fait face à une accusation de meurtre et à deux accusations de voies de fait graves.

Le suspect était en liberté sous caution au moment des faits présumés. Il est actuellement détenu au Centre correctionnel du Slave Nord et doit comparaître en cour par vidéoconférence lundi.

Le chef adjoint par intérim, Collin Pierrot, dit que la communauté a été soulagée de voir le suspect appréhendé sans incident. Selon lui, la communauté vivait dans la peur pendant la chasse à l’homme pour le retrouver.

Une communauté soudée

Plusieurs vigiles ont été organisées depuis jeudi, pour commémorer la mémoire de la victime et pour permettre aux membres de la communauté de se soutenir les uns les autres.

Lors de l’une de ces vigiles, la population a été encouragée à allumer des lumières devant les maisons ou à mettre des chandelles devant les fenêtres, ce que la majorité des 500 résidents ont fait.

Une maison le soir, illuminée avec des lumières colorées, à Fort Good Hope en septembre 2022.

Les résidents ont été invités à mettre des lumières dans leurs maisons pendant une soirée à la chandelle.

Photo : Facebook/Collin Pierrot

« C’était très touchant. Je me suis promené en voiture pour aller voir toutes ces lumières. »

— Une citation de  Collin Pierrot, chef adjoint par intérim, Fort Good Hope

Collin Pierrot ajoute que du café et des repas ont été offerts au centre communautaire, afin de rassembler la communauté.

On y va un jour à la fois. On veut que les membres de la communauté restent occupés, explique-t-il.

Une personne, avec des lunettes, devant un mur blanc avec quelques décorations.

Le chef adjoint par intérim de Fort Good Hope, Collin Pierrot, encourage les résidents à faire appel aux services de l'équipe d'intervention en cas de traumatisme.

Photo : Radio-Canada

Le Sahtu Secretariat Inc. et le Yamoga Land Corporation, deux organisations représentant les intérêts des Premières Nations de la région du Sahtu, ont également offert leur soutien.

Collin Pierrot tient à remercier les communautés des Territoires du Nord-Ouest qui ont offert leurs condoléances à la collectivité.

Recevoir ces prières et toute cette aide, c’est très réconfortant , dit le chef adjoint par intérim.

Avec les informations de Luke Carroll

Bannière promotionnelle avec le texte : Explorez les histoires du Grand Nord, ICI Grand Nord

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !