•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le fédéral investit 2,5 millions de dollars au Manitoba pour prévenir les surdoses

Une maison bleue à la porte blanche.

L'annonce a été faite au Morberg House, boulevard Provencher, à Saint-Boniface, un établissement qui peut héberger jusqu'à 12 hommes. La maison est ouverte 24 heures sur 24, sept jours sur sept.

Photo : Radio-Canada / Liza Sale

Radio-Canada

Le ministre des Affaires du Nord et responsable du Développement économique Canada pour les Prairies, Daniel Vandal, a annoncé lundi à Winnipeg un octroi fédéral de 2,5 millions de dollars pour le Manitoba afin de prévenir la mortalité liée aux surdoses d'opioïde.

Sur ce montant, 323 670 $ sont octroyés à l'organisme St. Boniface Street Links, afin de permettre l'implantation d'un nouveau programme d'intervention.

Ce programme fournira du soutien collectif, mais aussi des soins personnalisés aux personnes qui ont un risque accru de surdose liée à l’utilisation des substances et qui ont des obstacles pour accéder à du soutien dans les environs de Winnipeg, indique un communiqué de presse.

Des participants aux programmes seront des personnes qui souffrent de problèmes de santé mentale, précise le communiqué.

La fondatrice et directrice générale de l'organisme St. Boniface Street Links se réjouit de ce financement.

C'est un moment historique dans notre histoire. C'est la plus grande subvention que nous avons réussi à aller chercher. [...] Nos programmes sont tous reliés. Ce que nous essayons de faire ici, c'est de changer la manière dont on considère la santé mentale et les dépendances, dit-elle.

Ce n'est pas d'un traitement unique que les gens ont besoin. Le chemin vers la guérison de la dépendance est un long parcours. Pour avoir du succès, il doit y avoir un plan de soins avec du soutien continu pour maintenir les acquis.

Outre St. Boniface Street Links, sept autres organismes reçoivent du financement pour aider à prévenir les surdoses.

Le ministre Daniel Vandal a précisé que, au Manitoba, 407 personnes sont mortes d'une surdose en 2021. En comparaison, l'année précédente, ce nombre s'élevait à 372.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !