•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fiona : encore 180 000 clients sans électricité lundi en N.-É.

Des employés de Nova Scotia Power travaillent à réparer une ligne d'électricité à Dartmouth, en Nouvelle-Écosse.

Des employés de Nova Scotia Power travaillent à réparer une ligne d'électricité à Dartmouth, en Nouvelle-Écosse.

Photo : La Presse canadienne / Darren Calabrese

Radio-Canada

Les pannes d’électricité touchent encore des milliers de personnes en Nouvelle-Écosse à la suite de la tempête post-tropicale Fiona. Lundi, à 14 h 30, environ 180 000 clients de Nova Scotia Power étaient touchés dans la province.

Nova Scotia Power a déclaré que des équipes ont travaillé toute la nuit pour rétablir les lignes. La société a indiqué que les routes doivent être dégagées des arbres tombés avant que les équipes puissent travailler sur le rétablissement du courant.

Il a également indiqué que le rétablissement de l’électricité se fait dans un ordre précis, en commençant par les lignes principales qui transportent l’électricité des centrales électriques dans les villes.

En matinée lundi, les opérations ont été interrompues pendant près de deux heures en raison de la présence d’orages sur l’ensemble de la province.

Les clients peuvent consulter le site web de Nova Scotia Power pour obtenir une estimation du temps qu'il faudra avant qu'ils retrouvent le courant.

Une camionnette écrasée.

Un arbre est tombé sur une camionnette en Nouvelle-Écosse.

Photo : Facebook/Nova Scotia Power

Nova Scotia Power rappel que les lignes devraient toujours être traitées comme étant sous tension et que les clients ne devraient pas tenter de les manipuler.

L’armée a été appelée en renfort afin de donner un coup de main au nettoyage, spécialement près des lignes électriques endommagées.

Des arbres déracinés dans une rue résidentielle de la municipalité régionale du Cap-Breton, en Nouvelle-Écosse.

Des arbres déracinés dans une rue résidentielle de la municipalité régionale du Cap-Breton, en Nouvelle-Écosse, lors du passage de la tempête post-tropicale Fiona.

Photo : CBC/Kayla Hounsell

L’île du Cap-Breton et le comté de Pictou ont été particulièrement touchés lorsque Fiona a frappé la province samedi, laissant un grand nombre de résidents sans électricité dimanche matin.

Fiona a touché terre sous forme de cyclone post-tropical de la force d'un ouragan de catégorie 2 (vents maximums soutenus de 165 km/h) près de Whitehead, à 28 km au sud-ouest de la ville de Canso, en Nouvelle-Écosse, en début de matinée le samedi 24 septembre, selon Environnement Canada.

Les vents ont soufflé en rafale à 179 km/h à Arisaig, près d’Antigonish, dans le nord-est de la province, et à 149 km/h à Sydney, au Cap-Breton. Plusieurs régions de la province ont enregistré des rafales supérieures à 150 km/h.

Vagues sur la côte.

À Eastern Passage, en Nouvelle-Écosse, les vagues sont très fortes au passage de la tempête post-tropicale Fiona.

Photo : La Presse canadienne / Andrew Vaughan

Les quantités les plus importantes de pluie ont été signalées dans l'est de la province et la quantité varie de 100 à 200 mm. Il y a eu des signalements non officiels d'une quantité de plus de 200 mm près d'Antigonish.

Des vagues de 5 à 8 mètres ont frappé les côtes, selon les données recueillies par Environnement Canada.

Les cours sont annulés dans de nombreuses écoles publiques de la province en raison de pannes de courant et de l’état des routes.

La plupart des bureaux du gouvernement provincial seront fermés pour permettre aux équipes de nettoyer après la tempête post-tropicale.

Des centres de confort offrant des repas, des bornes de recharge et des toilettes ont été mis sur pied par des municipalités de toute la région.

D’après un reportage de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !