•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Robert Lalonde nous emmène dans l’univers de Virginia Woolf au Théâtre Outremont

Détail de la couverture des œuvres complètes de Virginia Woolf (Œuvres romanesques, tome 1) dans la collection La Pléiade (Galimard), où l'on voit une photo en noir et blanc de l'écrivaine, de profil.

Dans un texte inédit, Robert Lalonde s'imagine les derniers jours et les dernières pensées de Virginia Woolf avant son suicide.

Photo : Gallimard

Radio-Canada

L’auteur et comédien Robert Lalonde imagine les derniers jours de l’écrivaine Virginia Woolf dans Un petit trottoir surplombant l’abîme. Le texte, inédit, fera l’objet d’une mise en lecture, présentée mardi et mercredi au Théâtre Outremont, à Montréal, à l’occasion du Festival international de littérature, qui se poursuit jusqu’au 2 octobre. 

Véritable amoureux de Virginia Woolf, qui l’a accompagné toute sa vie, Robert Lalonde s’est transporté pour l’exercice en 1941, à quelques jours du suicide de l’écrivaine par noyade près de sa maison de Rodmell, en Angleterre, alors que la Seconde Guerre mondiale faisait rage. 

L’auteur s’imagine les dernières pensées de Woolf, sous les bombardements allemands, alors qu’elle repasse dans sa tête divers épisodes de sa vie avec son mari, Leonard Woolf, sa sœur aînée, Vanessa Bell, et sa soi-disant maîtresse, Vita Sackville West. C'est un dernier souffle bourré de remises en question et d’observations pleines d’ironie sur son métier d’écrivaine, sur la guerre, sur la création, les femmes et la folie. 

L'auteur et comédien Robert Lalonde lit un extrait d'un livre qui paraîtra sous peu.

L'auteur et comédien Robert Lalonde

Photo : Radio-Canada / Christian Côté

Le texte de Robert Lalonde est mis en lecture par Stéphanie Capistran-Lalonde et est interprété par l'auteur lui-même, Bénédicte Décary et Johanne Haberlin, le tout sur une musique de Joseph Marchand. Un petit trottoir surplombant l’âme sera présenté mardi et mercredi à 20 h au Théâtre Outremont.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !