•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le vote par anticipation particulièrement populaire cette année au Québec

Des électeurs font la file pour voter.

À ce jour, presque 13 % des électeurs inscrits se sont déplacés pour voter.

Photo : Radio-Canada / Daniel Thomas

Les Québécois n'ont pas attendu au 3 octobre pour se précipiter aux urnes. À en croire les statistiques révélées lundi matin par Élections Québec, le vote par anticipation est particulièrement populaire, cette année.

À ce jour, 12,57 % des électeurs inscrits se sont prononcés, soit dimanche, en participant à la première journée du vote par anticipation, soit vendredi et samedi, lors des premiers jours de vote aux bureaux des directeurs de scrutin.

C'est presque deux fois plus qu'à ce stade-ci de la campagne électorale de 2018, où le taux de participation était de 7,23 %.

Bannière promotionnelle de notre dossier sur les élections provinciales au Québec.

Il serait toutefois précipité de se réjouir de l'engouement électoral des Québécois. Selon le Directeur général des élections, il n'existe aucune corrélation entre le taux participation du vote par anticipation et le taux de participation final.

Il faudra donc attendre au 3 octobre pour savoir si les Québécois ont voté en masse cette année ou si, au contraire, ils ont boudé les urnes.

Louis-Hébert, championne du vote par anticipation

Cela étant dit, il semble que le vote par anticipation soit particulièrement populaire dans la grande région de Québec.

En effet, 7 des 10 circonscriptions où le taux de participation du vote par anticipation est le plus élevé se trouvent dans la Capitale-Nationale ou dans Chaudière-Appalaches.

Jusqu'ici, la première place est occupée par Louis-Hébert (22,17 %), dont le territoire inclut l'ouest de la ville de Québec et la municipalité défusionnée de Saint-Augustin-de-Desmaures.

À l'inverse, les Îles-de-la-Madeleine (1,32 %), où le vote par anticipation a été annulé dimanche en raison de l'ouragan Fiona, se retrouvent en queue de peloton, suivies d'Ungava (3,75 %), dans le Nord-du-Québec.

Le vote par anticipation se poursuit lundi. Les bureaux de scrutin sont ouverts de 9 h 30 à 20 h, sauf aux Îles-de-la-Madeleine, où le vote a été étendu de 9 h à 22 h.

Il sera ensuite possible de se prononcer directement dans les bureaux des directeurs de scrutin de chaque circonscription, qui seront ouverts mardi et mercredi, de 9 h 30 à 20 h, et jeudi, de 9 h 30 à 14 h.

En tout, Élections Québec a prévu cette année huit jours pour voter.

En 2018, 17,93 % des électeurs inscrits s'étaient prononcés avant le jour des élections. Le taux de participation le plus élevé avait été enregistré dans la circonscription de Louis-Hébert (29,29 %), alors que le taux le plus faible avait été enregistré dans Ungava (8,22 %).

Le premier ministre sortant, François Legault, est le seul chef de parti à avoir profité du droit de vote par anticipation, dimanche.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !