•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La CAQ n’évite pas les débats, selon la candidate Amélie Dionne

Photo d'Amélie Dionne.

La candidate de la CAQ dans Rivière-du-Loup–Témiscouata, Amélie Dionne

Photo : Radio-Canada / Fabienne Tercaefs

Radio-Canada

La candidate de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans Rivière-du-Loup–Témiscouata, Amélie Dionne, affirme qu'il est faux de croire que l'une des stratégies de son parti pour gagner l'élection du 3 octobre est d'éviter les débats.

La CAQ est toujours favorite dans les sondages, et depuis le début de la campagne électorale dans la province, de nombreux débats ont été boudés par les candidats de ce parti, alors que ces absences se sont faites plus rares chez les candidats des autres formations politiques, selon une recension non exhaustive effectuée par Radio-Canada.

À l'instar d'autres candidats de la CAQ à travers la province qui ont refusé de participer à certains débats, Amélie Dionne n'était pas présente à celui organisé par Radio-Canada à Rivière-du-Loup jeudi dernier. Sa collègue candidate dans Rimouski, Maïté Blanchette-Vézina, a elle aussi brillé par son absence lors d'un débat sur le thème de l'environnement qui avait lieu vendredi au Cégep de Rimouski.

Des candidats participent à un débat radiophonique dans une microbrasserie.

Quatre candidats dans la circonscription Rivière-du-Loup–Témiscouata ont participé à un débat organisé par Radio-Canada, soit ceux de Québec solidaire, du Parti libéral, du Parti québécois et du Parti conservateur (archives).

Photo : Radio-Canada / Simon Rail-Laplante

Amélie Dionne, qui était attachée de presse pour la ministre Caroline Proulx avant de se porter candidate, explique que ce n'est pas une commande du parti d'éviter les débats. Elle ajoute qu'elle a eu de nombreuses invitations et a dû faire des choix.

J'ai annoncé mes couleurs dès le début de ma campagne. [...] Je comptais faire une campagne terrain, dit-elle en ajoutant qu'elle s'est engagée à visiter toutes les municipalités de sa circonscription.

« Pour moi, une campagne, ça se gagne une porte à la fois. Par contre, le territoire est immense. »

— Une citation de  Amélie Dionne, candidate de la CAQ dans Rivière-du-Loup–Témiscouata

Elle ajoute que la préparation d'un débat prend souvent une journée complète, ce qui représente beaucoup d'investissement de temps pendant une campagne électorale où les jours sont comptés.

Mme Dionne a toutefois participé au débat électoral qui a eu lieu le 15 septembre dernier au Cégep de Rivière-du-Loup. Elle sera aussi présente à celui organisé par la Chambre de commerce de la MRC de Rivière-du-Loup mardi.

Dans la circonscription de Rimouski, Maïté Blanchette-Vézina a pour sa part confirmé sa participation à un débat organisé par Radio-Canada et le Cégep de Rimouski, qui se tiendra mardi.

D'après une entrevue réalisée par Éric Gagnon à Info-réveil

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !