•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Campagne électorale : Éric Duhaime de retour en Mauricie et au Centre-du-Québec

Éric Duhaime et Pierre-David Tremblay sur un quad.

À La Tuque, Éric Duhaime (en passager) a courtisé les amateurs de plein air et de véhicules récréatifs. Au volant : le candidat conservateur Pierre-David Tremblay.

Photo : Radio-Canada / Jacaudrey Charbonneau

Radio-Canada

À quelques jours du scrutin général, le chef du Parti conservateur du Québec (PCQ), Éric Duhaime, a fait à nouveau campagne en Mauricie et au Centre-du-Québec. Il était à La Tuque dimanche et il était de passage à Victoriaville lundi après-midi. Il a visité le local électoral du candidat dans Arthabaska Tarek Henoud.

Lors de son passage en Haute-Mauricie, quelques heures avant de participer à l'émission Tout le monde en parle à Montréal, il a promis de tenir une commission parlementaire sur la réglementation concernant l’utilisation de véhicules tout-terrain (VTT), les motos et les véhicules électriques.

Bannière promotionnelle de notre dossier sur les élections provinciales au Québec.

Le Parti conservateur souhaiterait adapter la réglementation à la pratique, de simplifier les procédures et de réduire les coûts pour les citoyens, indique la formation politique par voie de communiqué.

« Je pense qu’il y a une méconnaissance de la réalité de ces gens-là et moi, je veux la faire entendre à l’ensemble des Québécois dans une commission parlementaire. »

— Une citation de  Éric Duhaime, chef du Parti conservateur du Québec (PCQ)
Éric Duhaime entouré de candidats de la Mauricie et du Centre-du-Québec.

Le chef du Parti conservateur du Québec, Éric Duhaime (au lutrin), était de passage à La Tuque dimanche. On le voit (de gauche à droite) aux côtés de la candidate dans Trois-Rivières Karine Pépin, des candidats Mario Lyonnais dans Nicolet-Bécancour, Pierre-David Tremblay dans Laviolette-Saint-Maurice, Steve Massicotte dans Champlain, et Serge Noël dans Maskinongé.

Photo : Radio-Canada

Le chef conservateur entend concrétiser cette promesse, qu’il soit porté au pouvoir ou non. Qu’on soit dans l’opposition ou qu’on soit au gouvernement, j’espère sincèrement qu’elle va avoir lieu, a-t-il déclaré, lors de son passage à La Tuque.

Éric Duhaime voudrait, par exemple, modifier la règle selon laquelle un VTT ne peut traverser une route à numéro que sur des sentiers balisés et augmenter la vitesse à 70 km/h ou 90 km/h sur certains sentiers.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !