•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une marche en soutien aux personnes atteintes d’une maladie aux reins

La marche organisée par la Fondation canadienne du rein dans le parc King, à Winnipeg, le 25 septembre 2022.

Une minute de silence a été observée en mémoire de tous ceux qui sont décédés d’une maladie rénale.

Photo : Radio-Canada / Anne-Louise Michel

Radio-Canada

Plus de 200 personnes se sont réunies ce dimanche au parc King, à Winnipeg, pour participer à une marche organisée par la Fondation canadienne du rein.

Avec cet événement, l’organisme a pour objectif d’amasser des dons afin de financer ses différents programmes.

La marche organisée par la Fondation canadienne du rein dans le parc King, à Winnipeg, le 25 septembre 2022.

Depuis sa création, en 1964, la Fondation canadienne du rein est venue en aide à plus de 4000 personnes à travers le pays.

Photo : Radio-Canada / Anne-Louise Michel

Cette marche était l’occasion pour plusieurs d’apporter leur soutien à une fondation qui vient en aide à des proches ou bien à eux-mêmes.

Je suis de retour sur la liste de transplantation, explique Donovan Debattista, l’un des participants à la marche. Je vais attendre longtemps, mais je ne perds pas espoir. C’est pourquoi la marche du rein est si importante pour moi.

Une minute de silence a également été observée en mémoire de tous ceux qui sont décédés d’une maladie rénale.

Parmi l’argent amassé lors de cette activité, une partie servira à financer les camps d’été de la fondation. Ces derniers permettent aux plus jeunes patients de profiter de cinq jours de loisirs.

Au camp, on fait des activités comme le sport, se souvient Coner Kaehler, un participant à la marche qui a déjà bénéficié des camps de la Fondation canadienne du rein. J’ai rencontré des personnes avec les mêmes choses que moi, les mêmes problèmes aux reins.

Le reste des fonds amassés servira à payer pour les programmes d’aide à court terme qu’offre l’organisme. Ces derniers permettent aux patients de subvenir à leurs besoins de base.

Ces types de programmes sont d’ailleurs en forte demande : depuis le début de l’année, la Fondation canadienne du rein a constaté une hausse de 82 % des demandes pour y avoir accès.

Une augmentation qui serait en partie due à la forte inflation, selon la gestionnaire du développement communautaire pour l’organisme, Ashley Tobin.

Les maladies du rein sont très coûteuses, affirme-t-elle. Lorsque le prix de l’alimentation augmente, les régimes alimentaires [des patients] augmentent également. Sous dialyse, les malades peuvent dépenser entre 2 000 et 2500 dollars de leur poche.

Depuis sa création, en 1964, la Fondation canadienne du rein est venue en aide à plus de 4000 personnes à travers le pays.

Avec les informations d’Anne-Louise Michel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !