•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’ancien Beatle Ringo Starr sera en concert à Winnipeg

Ringo Starr lors d'un concert célébrant le 50e anniversaire de Woodstock à Bethel, dans l'état de New York, le 16 août 2019.

L'historien de la musique John Einarson croit que le message de paix et d'amour de Ringo Starr résonne toujours auprès de ses admirateurs. (archives)

Photo : Associated Press / Seth Wenig

Radio-Canada

Plus de 60 ans après avoir commencé à jouer avec les Beatles, Ringo Starr sera en concert au Centre Canada Life de Winnipeg le 4 octobre prochain.

La musique vous garde jeune, en forme et j’adore ça, confie le musicien de 82 ans en entrevue avec CBC.

Cet arrêt en sol manitobain se fera dans le cadre de sa tournée nord-américaine où l'ancien Beatle doit jouer dans 27 villes, dont huit canadiennes, en seulement cinq semaines.

Un court passage en 1964

La venue de Ringo Starr à Winnipeg était attendue par ses admirateurs depuis de nombreuses décennies.

Le 18 août 1964, l’avion privé des Beatles s’était posé 20 minutes dans la capitale manitobaine le temps de faire le plein de carburant. Ce court arrêt avait même été annoncé à la radio un peu moins d’une heure avant l’atterrissage.

Brian Epstein, l'agent des Beatles, avait alors regardé par la fenêtre et avait vu des centaines de jeunes admirateurs sur la plateforme d’observation, se rappelle l’historien de la musique rock, John Einarson, qui n'avait alors que 12 ans. C’est lui qui a convaincu les Beatles de sortir de l’avion pour saluer la foule.

Le 18 août 1964, l'avion des Beatles s'est posé à Winnipeg, au Manitoba, le temps de faire le plein de carburant.

Le 18 août 1964, l'avion des Beatles s'est posé à Winnipeg, au Manitoba, le temps de faire le plein de carburant. (archives)

Photo : Radio-Canada

C’était un très très gros événement, ajoute M. Einarson. En 1964, les Beatles étaient partout. Ils commençaient alors leur première tournée nord-américaine et se dirigeaient à San Francisco lorsqu’ils se sont arrêtés à Winnipeg, au milieu de nulle part. Et c’est Ringo qui a dit, alors qu’ils remontaient dans l’avion, "j’espère vous revoir bientôt!"

Soixante ans plus tard, force est de constater que ces minutes ont été plus marquantes pour les admirateurs que pour la rockstar.

Je ne m’en souviens pas, admet Ringo Starr en riant.

Pour faire peur aux Winnipégois, notre avion atterrira puis, 21 minutes plus tard, nous redécollerons, blague-t-il. Comme ça, la prochaine fois, vous pourrez dire "la dernière fois que tu es venu, c’était pour 21 minutes.”

Un message qui résonne toujours

Malgré les décennies, John Einarson estime que le message de paix et d’amour de Ringo Starr résonne encore chez ses admirateurs.

Lorsque nous considérons l’époque à laquelle nous vivons et la guerre en Ukraine, c’est agréable d’avoir quelqu’un qui croit encore à la paix et à l’amour, explique l’historien en ajoutant qu’il ne manquera pour rien au monde le concert.

Le public ne sera pas seulement composé de baby-boomers comme moi, soutient M. Einarson. Il y aura certes beaucoup de têtes grises arborant les cheveux longs, mais il y aura aussi des jeunes. Ringo Starr, c’est un vrai Beatle qui vient jouer à Winnipeg. Un truc comme ça, c'est toujours excitant!

Avec les informations d'Emily Brass et d'Alexia Bille

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !