•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Second passage de Gabriel Nadeau-Dubois à Rimouski

Gabriel Nadeau-Dubois livrant un discours au lutrin dans un local.

Gabriel Nadeau-Dubois a profité de son passage à Rimouski pour mousser la candidature de Carol-Ann Kack.

Photo : Radio-Canada / Édouard Beaudoin

En ce premier jour de vote par anticipation, le co-porte-parole de Québec solidaire Gabriel Nadeau-Dubois a mis le cap sur Rimouski en fin de semaine pour inviter les électeurs à voter dès dimanche, mais aussi pour mousser ses appuis dans la circonscription bas-laurentienne.

Il a particulièrement enjoint les jeunes électeurs à se diriger vers les urnes. C’est une génération qui, malheureusement dans les dernières années, a moins voté que les autres, a-t-il indiqué. Tous les électeurs peuvent se prévaloir de leur droit de vote dimanche et lundi.

Gabriel Nadeau-Dubois y est également allé d’un plaidoyer pour l’environnement, sur fond de tempête Fiona. C’est l’élection de la dernière chance pour les changements climatiques, a-t-il affirmé.

« Ne laissez pas ce petit bout de pouvoir vous glisser entre les doigts. »

— Une citation de  Gabriel Nadeau-Dubois, co-porte-parole de Québec solidaire

Par la suite, le chef solidaire s’est mis à faire quelques appels à des électeurs de Rimouski avant de reprendre la route pour Montréal, où il était attendu pour son passage à l’émission Tout le monde en parle.

J’ai besoin de votre vote, a-t-il plaidé à un électeur au téléphone.

Rimouski la convoitée

Il s’agit du troisième passage d’un leader solidaire à Rimouski en cette campagne électorale, Manon Massé y a également fait une visite plus tôt ce mois-ci.

Bannière promotionnelle de notre dossier sur les élections provinciales au Québec.

La circonscription fait l’objet de bien des ambitions par les partis depuis le début de cette valse électorale. Accusé d'agression sexuelle, le député sortant Harold Lebel ne se représente pas. Il fera face à la justice en novembre.

Un local placardé d'affiches mettant en vedette une candidate politique.

L'engouement pour Québec solidaire dans Rimouski est palpable, selon Carol-Ann Kack.

Photo : Radio-Canada / Samuel Ranger

Cette fois, c’est la bonne, a fait valoir Gabriel Nadeau-Dubois, vantant un engouement sans précédent pour la formation dans la circonscription. Selon QS, le parti a recruté près de 300 bénévoles dans Rimouski.

En 2018, les sondages ne permettaient pas de voir les percées qu'on allait faire, ajoute pour sa part la candidate rimouskoise Carol-Ann Kack, croyant que quelque chose se passe dans Rimouski, en référence au travail de terrain qui se porte bien, selon elle.

« On est ‘’à pine à planche’’, on a tout ce qu’il faut pour que je rentre à l’Assemblée nationale. »

— Une citation de  Carol-Ann Kack, candidate de Québec solidaire dans Rimouski

Qui sont ses principaux adversaires dans Rimouski? La vision de la CAQ, ça ne rejoint pas [les gens] ici, répond spontanément la candidate.

Le chef du Parti québécois, Paul St-Pierre Plamondon, est également attendu dans la région cette semaine. François Legault s’est aussi rendu à Rimouski il y a une semaine pour annoncer l’agrandissement du parc national du Bic, notamment.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !