•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Concert de messages politiques sur les réseaux sociaux après le décès de Bill Blaikie

L'ancien député fédéral et provincial néo-démocrate du Manitoba, Bill Blaikie, le 15 mars 2007.

L'ancien député fédéral et provincial néo-démocrate du Manitoba, Bill Blaikie, est décrit par des politiciens néo-démocrates comme un « géant » et un « lion » du NPD.

Photo : La Presse canadienne / John Woods

Les messages politiques affluent sur les réseaux sociaux après la mort du politicien manitobain, au fédéral et au provincial, Bill Blaikie, samedi à l’âge de 71 ans.

Le chef du Nouveau Parti démocratique (NPD) fédéral, Jagmeet Singh le décrit comme un géant du parti.

Mes pensées et mes prières vont à sa famille et à ses amis, ainsi qu'aux nombreux membres de la communauté qu'il a servis pendant ses décennies de mandat.

L'ancien député néo-démocrate du Manitoba Pat Martin a salué M. Blaikie comme le premier à avoir soulevé la question des changements climatiques à la Chambre des communes en 1983.

Bill Blaikie totalise 30 ans de vie politique à la Chambre des communes à Ottawa. Il a été élu pour la première fois dans ce qui était alors la circonscription Winnipeg-Birds Hill, en 1979. Le nom de la circonscription a changé deux fois pendant son mandat, pour devenir Winnipeg-Transcona en 1988 et finalement, Elmwood-Transcona en 2004.

En 2003, il a perdu sa candidature à la direction du parti fédéral au profit de Jack Layton lors d'une course à la chefferie qui a opposé M. Layton et sa nouvelle gauche branchée à M. Blaikie et l'aile populiste traditionnelle des Prairies

Après s’être illustré sur la scène fédérale, Bill Blaikie a fait le saut en politique provincial, en 2008.

L’année suivante, il remporte le siège d'Elmwood pour le NPD lors d'une élection partielle.

La première ministre du Manitoba, Heather Stefanson exprime sa tristesse et salue la mémoire d’un politicien qui a consacré sa vie au service du public et de la population du Manitoba.

Son engagement inébranlable envers la justice sociale et économique, sa connaissance légendaire du Parlement et son sens de l'humour manqueront à tous, a-t-il écrit dans un message Twitter.

L’actuel ministre de la Justice du Manitoba et ancien premier ministre par intérim Kelvin Goertzen se souvient de ses débuts au Palais législatif du Manitoba.

Lorsque Bill Blaikie est arrivé à l'Assemblée législative du Manitoba (nous étions tous deux leaders parlementaires pour notre parti), il avait la réputation d'être un homme humble, honnête et rempli de foi, a-t-il écrit. 

D'après l'expérience que j'ai eue avec lui, il était l'exemple de chacune de ces qualités. Condoléances à sa famille.

Le chef du NPD du Manitoba, Wab Kinew, a qualifié M. Blaikie de lion du parti.

Il s'est battu avec passion, intelligence et foi pour les travailleurs de Transcona et de tout le pays, a déclaré Wab Kinew sur Twitter.

La famille Blaikie a été si bonne avec nous, au nom de notre mouvement, nous vous adressons nos plus sincères condoléances.

Samedi, son fils Daniel Blaikie, actuellement porte-parole du NPD fédéral en matière de finances, a publié une déclaration sur les réseaux sociaux informant du décès de son père à la maison en présence de sa femme, Brenda.

Plus tôt ce mois-ci, Bill Blaikie avait annoncé publiquement qu'il entrait en soins palliatifs.

Avec les informations de la Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !