•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Surdoses : 5 morts en 9 heures dans l’Okanagan

Un écusson de la GRC.

Des analyses toxicologiques doivent être effectuées pour comprendre ce que contient la drogue.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Des surdoses ont provoqué la mort de cinq personnes en l’espace de neuf heures à Kelowna et West Kelowna en Colombie-Britannique, selon la Gendarmerie royale du Canada.

Le premier mort a été constaté vers 8 h samedi dans un logement de l’avenue Saucier à Kelowna. L’homme de 32 ans a été découvert sans signe de vie dans son lit et des indices semblaient indiquer que la victime avait consommé de la drogue, précise la police fédérale.

La GRC s’est ensuite rendue dans deux autres endroits pour constater que quatre autres personnes étaient mortes de surdoses, explique l’agent Mike Della-Paolera, de la GRC.

Nous n’avons jamais eu [ce genre] de morts multiples. Il est donc évident que de la drogue dangereuse circule sur le marché , dit l’agent Della-Paolera. Il ajoute que les autorités doivent effectuer des analyses toxicologiques pour comprendre avec précision ce que contiennent les produits utilisés.

Pour l’instant, des policiers conseillent aux toxicomanes qu’ils connaissent de faire tester leurs drogues avant de les prendre ou d'aller au centre d’injection supervisé de Kelowna.

Les policiers se rendent également dans les refuges.

Helen Jennens de Moms Stop the Harm, un réseau qui réunit des familles de victimes de surdoses, estime qu’il doit désormais y avoir un approvisionnement de drogues sécuritaires et que davantage de fonds doivent être désignés pour financer des programmes de désintoxication.

Le Service des coroners de la Colombie-Britannique mène une enquête dans cette affaire.

Plus de 10 000 personnes ont perdu la vie en raison de surdoses en Colombie-Britannique depuis la déclaration d'un état d’urgence de santé publique à ce sujet en avril 2016.

Kelowna a une population de 140 000 habitants et 38 000 personnes vivent à West Kelowna.

D'après les informations de Chad Pawson

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !