•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une délégation de l’Abitibi-Témiscamingue entame une tournée de recrutement en France

Des femmes remplissent des documents dans une école.

La tournée de plusieurs villes de France vise à recruter des travailleurs notamment du domaine de la santé. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Gilles Munger

Radio-Canada

Cinq recruteurs ont quitté la région pour une tournée de trois semaines en France, au côté d’une délégation québécoise.

Du 3 au 21 octobre prochain, les représentants de l’Abitibi-Témiscamingue parcourront 14 villes françaises afin de recruter le plus de travailleurs possible, notamment dans le domaine de la santé. 

Florentin Lesage, agent de projet en immigration au carrefour jeunesse emploi d'Abitibi-Ouest et membre de la délégation, compte miser sur sa propre expérience pour attirer de nouveaux arrivants en Abitibi-Témiscamingue. 

L’avantage c’est que moi, je suis Français. Ça fait cinq ans que j’habite à La Sarre. Ça prouve bien qu’on peut très bien s’installer dans la région. Il y a beaucoup de choses à faire, des villes un peu plus grandes et pas mal de nature à proximité , raconte-t-il. 

M. Lesage souhaite également présenter les particularités de l'Abitibi-Témiscamingue aux travailleurs intéressés, notamment en ce qui concerne la vie en région éloignée. 

L’objectif va être de montrer comment est la vie réelle ici, dont les problématiques qui y existent, parce qu’il faut être honnête avec les gens. Évidemment, on va mettre l’accent sur tous les avantages d’une vie en région par rapport à une vie dans une grande ville européenne , explique-t-il. 

Le recruteur précise que la délégation n’a pas de cible précise quant au nombre de travailleurs qu’elle souhaite attirer. M. Lesage affirme toutefois qu’il souhaite rencontrer le plus de gens possible, afin de développer un vaste réseau de contacts. 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !