•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Un homme se trouve parmi les décombres d'une maison.

Fiona a semé la désolation sur son passage, notamment à Terre-Neuve.

Photo : Contribution

Radio-Canada

Fiona ne ménage pas la Côte-Nord où de grosses vagues et de forts vents pouvant atteindre 100 kilomètres à l'heure ont été rapportés dimanche.

Par contre, le Saguenay-Lac-Saint-Jean ne se trouve pas dans la trajectoire de la tempête.

C'est ce qu'a indiqué le météorologue Jean-Philippe Bégin, d'Environnement Canada.

Se voulant rassurant, il a expliqué que Fiona ne sera bientôt plus qu'un mauvais souvenir puisque la tempête montre de sérieux signes d'essoufflement.

La tempête a quand même eu le temps de causer des dommages considérables aux Îles-de-la-Madeleine ainsi que dans les provinces de l'Atlantique.

Pas une météo à tout casser

Même si la région ne goûtera pas à la médecine de Fiona, la météo ne sera pas resplendissante pour autant dans les prochains jours.

Selon les plus récentes prévisions d'Environnement Canada, les nuages seront omniprésents au moins jusqu'à jeudi et de la pluie intermittente est attendue pour débuter la semaine.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !