•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tempête Fiona : plus de peur que de mal en Basse-Côte-Nord

Une cabane en bois sur le bord de l'eau avec un ciel gris.

Le bord de mer était assez calme à Tête-à-la-Baleine, en Basse-Côte-Nord, dimanche matin.

Photo : Gracieuseté de Myriam Dahmen

La tempête post-tropicale Fiona n'aura pas causé de dommages importants sur la Basse-Côte-Nord. Environnement Canada a levé son avertissement d’onde de tempête et de vent qui était en vigueur pour le secteur de Blanc-Sablon dimanche avant-midi.

Le passage de Fiona dans la région cause de forts vents qui soufflent depuis samedi, mais ils faiblissent. La force des vagues et le risque de débordement côtier diminueront aussi en cours de journée, indique Environnement Canada.

La directrice par intérim de Blanc-Sablon, Karine Benoit, confirme que les résidents se portent bien et qu'il n'y a pas eu d'appel d'urgence à la Municipalité.

« Il vente encore, il y a encore des grosses vagues, mais rien de vraiment inquiétant. »

— Une citation de  Karine Benoit, directrice par intérim de la Municipalité de Blanc-Sablon

Karine Benoit s'est entretenue avec la sécurité publique en milieu de journée, et celle-ci confirme que le pire de la tempête est passé. La sécurité publique demande toutefois à la population de rester prudente en raison du niveau élevé de la mer.

La force du vent oscillait entre 60 et 70 km/h en milieu de journée dimanche.

Beaucoup de vent, pas de dommages

Au pire de la tempête, Environnement Canada a enregistré des rafales maximales de 102 km/h à Blanc-Sablon.

« En Basse-Côte-Nord, on a reçu près de 50 millimètres de façon générale. Il y a eu quand même des vents à 130 km/h à Cap Whittle, mais c'est un secteur très exposé. »

— Une citation de  Jean-Philippe Bégin, météorologue à Environnement Canada

Malgré le risque que posait la tempête, aucune panne n’a été signalée par Hydro-Québec dimanche.

La sécurité civile ne signale pas de dégâts importants ou d'évacuation sur la Basse-Côte-Nord.

D'ailleurs, plusieurs municipalités de la Basse-Côte-Nord et de la Minganie indiquent avoir communiqué avec leurs citoyens en prévision des conditions météorologiques difficiles de la fin de semaine.

Environnement Canada prévoit que le système se dissipera pendant la nuit de dimanche à lundi sur la mer du Labrador.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !