•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un ex-entraîneur de hockey mineur plaide coupable pour pornographie juvénile

Le logo du Burnaby Winter Club, dans le stationnement du club, en septembre 2019.

Un ancien entraîneur du Burnaby Winter Club a plaidé coupable à des accusations de pornographie juvénile.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms

Radio-Canada

Un ancien entraîneur de hockey mineur, qui travaillait pour le Burnaby Winter Club, a reçu une sentence de trois ans et six mois de prison après avoir plaidé coupable à des accusations de leurre d’enfants et de pornographie juvénile.

L’entraîneur, qui ne peut être nommé en raison d’un interdit de publication, a été accusé par la police de Port Moody en septembre 2019.

Il a plaidé coupable à des accusations d’importation et de distribution de pornographie juvénile ainsi qu’à d’autres de leurre d’enfant et d’extorsion, le 2 septembre.

Le constable Sam Zacharias du détachement de la police de Port Moody affirme que de nombreux enquêteurs ont travaillé sur le cas depuis des années.

L’enquête était complexe, elle s’est étendue sur plusieurs provinces et plusieurs états américains. Elle nous a permis de déterminer que plus de 200 jeunes ont été exploités, mentionne Sam Zacharias.

En 2019, un représentant du club de Burnaby avait mentionné à CBC que l’homme en question avait travaillé comme entraîneur-chef entre août 2018 et mars 2019. Il avait aussi été entraîneur adjoint en 2013.

Le représentant avait aussi mentionné qu’une recherche d’antécédents criminels avait été faite avant son embauche.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !