•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le couvert de glace s’est réduit dans le passage du Nord-Ouest

Le brise-glace Amundsen dans le passage du Nord-Ouest.

Le brise-glace Amundsen navigue dans le passage du Nord-Ouest.

Photo : the washington post via getty im / Getty

Radio-Canada

Le couvert de glace dans l’océan Arctique poursuit sa spirale descendante après avoir atteint un de ses niveaux les plus bas ce mois-ci dans un secteur du passage du Nord-Ouest.

Durant la semaine du 10 septembre, le couvert de glace était placé au quatrième rang dans la route maritime du Nord, un des niveaux les plus bas enregistrés depuis 1968, selon le Service canadien des glaces (SCG).

Le pourcentage de couverture de 10 % est sensiblement inférieur à la moyenne historique de 43 %, a souligné cet organisme fédéral dans un tweet.

Une vaste portion du passage du Nord-Ouest semble avoir fondu cette année, a expliqué Walt Meier, un expert des glaces océaniques du National Snow and Ice Data Center, au Colorado, un centre d'information et de recherche sur les pôles.

Il n’y avait presque pas de glace dans la plupart des voies maritimes, notamment dans le chenal Parry, ce qui est hors du commun, a dit Walt Meier, dont le centre suit l’évolution du couvert de glace à l’aide de satellites.

Le chenal Parry traverse les îles arctiques d’est en ouest.

D’après Walt Meier, il n’aurait pas été difficile de naviguer sur la route maritime du Nord cette année, mais il y aurait tout de même eu de la glace.

Aucune donnée sur l’épaisseur de la glace dans l’océan Arctique n’a été publiée pour l’instant, mais Walt Meier a souligné que la glace plus ancienne, c'est-à-dire celle qui a survécu à trois étés, a presque disparu.

À l’heure actuelle, alors que le soleil brille moins fort et que les températures baissent, la glace reprend son expansion, qui culminera au mois de mars prochain.

D'après les informations de Jane George

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !