•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

SGI ouvre la voie à la circulation des trottinettes électriques sur les routes

Le pied d'une personne sur une trottinette électrique.

Les municipalités ont l'obligation d'autoriser les trottinettes électriques dans les rues où la limite de vitesse est de 50 km/h.

Photo : Radio-Canada / Charles Contant

Radio-Canada

La Société d’assurances de la Saskatchewan (SGI) a modifié sa réglementation relative aux trottinettes électriques, ce qui offre aux municipalités la possibilité d’autoriser leur circulation sur les voies publiques ou non.

Selon le porte-parole de SGI Tyler McMurchy, des consultations publiques ont été organisées à l'automne 2021, et un sondage a révélé que plus de 60 % des répondants étaient favorables à l'autorisation des scooters électriques sur la route.

La majorité  [des personnes] les citait comme une alternative écologique, a déclaré McMurchy. Ils fonctionnent sur batterie, ce qui permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre, et ils pourraient potentiellement soutenir le tourisme et le développement économique dans les communautés où des règlements municipaux sont en place - par exemple, si quelqu'un devait créer une entreprise.

La sécurité des trottinettes électriques dans la cohabitation avec les voitures et les piétons était la principale préoccupation des opposants, a fait remarquer M. McMurchy.

.Une autre préoccupation a trait au climat de la Saskatchewan qui nuirait aux roues des engins en plus de causer des ravages sur les routes et créer des conditions de conduite dangereuses

Les municipalités doivent autoriser les petits engins dans les rues où la limite de vitesse est de 50 km/h.

Les conducteurs doivent être âgés d'au moins 16 ans et porter un casque. La vitesse maximale des trottinettes électriques sera limitée à 24 km/h.

Si une municipalité n'adopte pas un règlement autorisant leur utilisation, les trottinettes électriques ne pourront pas circuler sur les voies publiques de cette communauté.

Les règles régissant les trottoirs et les chemins seront laissées à l'appréciation de chaque municipalité.

La Ville de Regina dit examiner les lignes directrices sur les trottinettes électriques pour les municipalités de la Saskatchewan :

Suite à cela, les recommandations seront présentées au conseil municipal sur les révisions pertinentes du règlement municipal à propos de l'utilisation et la réglementation des trottinettes électriques dans la ville.

Ces engins n'ont pas besoin d'être enregistrés ni d'avoir un permis de conduire pour circuler en Saskatchewan, mais ils doivent respecter les règlements municipaux et la réglementation provinciale.

Un projet pilote en préparation

Saskatoon prépare actuellement un projet pilote de location de trottinettes électriques.

S'il est approuvé, il pourrait être mis en place d'ici 2023 pour 2 ans..

La Ville devrait sélectionner un fournisseur disposant d'une flotte de 500 trottinettes électriques au maximum.au terme d’un appel d’offres. Le service fonctionnerait du 15 avril au 31 octobre.

L’administration municipale sollicite les commentaires du public sur son projet jusqu'au 29 septembre. Par la suite, des recommandations seront faites et pourrait prendre en compte une modification du règlement municipal.

Selon le directeur général de Q Group, Ben Quatrinni, dont l’entreprise espère devenir le fournisseur de trottinettes électriques à louer,  il est temps que les modes de transport de la micro-mobilité soient réglementés.

Je pense que cela va permettre de retirer les gens de nos routes , a-t-il déclaré. Je pense que cela va réduire la pollution et aider l'environnement et, très franchement, je pense que c'est amusant, alors pourquoi ne pas l'amener dans la communauté.

M. Quatrinni a affirmé que les études de son entreprise ont montré que Saskatoon pourrait accueillir environ 365 trottinettes électriques.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !