•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les partis devront respecter les engagements pris devant la FQM, dit Claire Bolduc

Un homme sur scène derrière un lutrin lors d'un gala avec des tables en avant-plan.

Les partis en campagne au Québec ont fait plusieurs promesses aux élus présents au congrès de la FQM.

Photo : Radio-Canada / Roxanne Langlois

Radio-Canada

Le 80e Congrès de la Fédération québécoise des municipalités (FQM) a pris fin ce samedi au Palais des congrès de Montréal.

La présidente de l'événement et préfète de Témiscamingue Claire Bolduc parle de succès sur le plan politique.

C'est que quatre chefs des principaux partis, ainsi que la candidate Véronique Venne qui remplaçait Paul St-Pierre Plamondon, malade, ont fait un détour par le congrès vendredi pour faire plusieurs promesses.

Quelques jours avant le déclenchement de la campagne au Québec, la FQM avait présenté ses demandes concernant les principaux enjeux dans les régions.

Notre président [ de la FQM Jacques Demers ] avait bien mis la table pour obtenir des engagements sur la couverture cellulaire partout au Québec à l'image de ce qui s'est fait pour la couverture Internet et aussi sur la politique d'aménagement et les architectures du territoire, explique Claire Bolduc.

Claire Bolduc sourit à la caméra, le logo de Radio-Canada en arrière-plan.

Claire Bolduc, préfète de la MRC de Témiscamingue et présidente du congrès 2022 de la FQM .

Photo : Radio-Canada / Emily Blais

La présidente du congrès croit que les chefs devront tenir leurs engagements pris devant les élus municipaux.

« Devant 1500 élus, les chefs de partis qui ont pris des engagements ne pourront pas renier leur parole une fois élus. »

— Une citation de  Claire Bolduc

Les engagements sont clairs sur la desserte cellulaire, ils sont clairs sur la place des élus municipaux dans les décisions qui nous concernent, sur l'aménagement du territoire [...] Les chefs ont pris des engagements également dans le sens d’améliorer le transport, les dessertes en services gouvernementaux. Ce sont des engagements clairs, peu importe le parti qui sera élu le 3 octobre prochain, il y a des engagements publics pris devant les élus. Ils ne pourront pas reculer, ils ne pourront pas défaire leurs paroles, assure la préfète.

Par ailleurs, les élus présents au congrès ont adopté six résolutions qui vont guider les travaux de la fédération dans les prochains mois, à savoir l'environnement, la décentralisation, les soins de santé, le logement, la forêt et les énergies.

Une cinquantaine d'élus de l'Abitibi-Témiscamingue ont pris part au congrès.

Le prochain Congrès de la FQM se tiendra en septembre 2023 au Centre des congrès de Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !