•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’armée déployée en Nouvelle-Écosse après le passage destructeur de Fiona

Un arbre bloque la circulation dans la rue Roslyn à Halifax, après le passage de la tempête Fiona, le samedi 24 septembre 2022.

Un arbre bloque la circulation dans la rue Roslyn à Halifax, après le passage de la tempête Fiona, le samedi 24 septembre 2022.

Photo : Radio-Canada / gouvernement de la Nouvelle-Écosse

Le gouvernement fédéral a approuvé la demande d'aide d'urgence formulée par la Nouvelle-Écosse. L'armée sera aussi déployée sur le terrain afin d'évaluer les dommages et d'aider au nettoyage après le passage de la tempête post-tropicale Fiona. Nova Scotia Power prévient que certains de ses clients seront sans courant pendant plusieurs jours.

Le gouvernement fédéral promet de mobiliser toutes les ressources nécessaires pour aider les provinces touchées par la tempête Fiona.

 Les Canadiens pensent à tous ceux qui sont touchés par l’ouragan Fiona, qui a des effets dévastateurs dans les provinces de l’Atlantique et dans l’Est-du-Québec, particulièrement aux Îles-de-la-Madeleine. Il y a des gens qui voient leur maison détruite, des gens qui sont très inquiets – on va être là pour vous , a déclaré Justin Trudeau lors d'une conférence de presse, samedi.

Des dommages importants

C’est une tempête qui ne sera pas oubliée de sitôt, a lancé d’emblée le premier ministre de la Nouvelle-Écosse, Tim Houston, en conférence de presse samedi après-midi.

Le gouvernement provincial demande à tous les citoyens du Cap-Breton de ne pas circuler sur les routes et de ne composer le 911 que s’ils en ont vraiment besoin.

Un arbre déraciné a arraché des morceaux de rue et de trottoir.

Des arbres ont été déracinés dans les rues d'Halifax.

Photo : Radio-Canada / Adrien Blanc

Près des trois quarts des clients de Nova Scotia Power étaient toujours sans électricité à 15 h 30 vendredi, soit près de 370 000 foyers.

Les systèmes de communication étaient toujours fragilisés. Même le premier ministre Tim Houston s'est heurté à des problèmes techniques lors de la conférence de presse.

La triste réalité est que les personnes qui ont besoin d’entendre l’information de cette conférence de presse aujourd’hui ne sont pas en mesure de l’entendre. Leur téléphone ne fonctionne pas, ils sont sans courant et ne peuvent pas avoir accès à internet. Je veux m’assurer que les gens sachent qu’on fait tout ce qu’on peut pour communiquer avec ceux qui en ont le plus besoin, a dit le premier ministre.

Aide militaire

En raison des conditions météorologiques défavorables et des dommages importants au réseau électrique, des foyers risquent d’être sans électricité pendant plusieurs jours. Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse demande donc l’aide des forces armées.

Nous avons été en contact avec nos partenaires fédéraux et nous avons demandé une assistance militaire et une assistance en cas de catastrophe, a indiqué Tim Houston, en après-midi.

« Nous avons eu l’aide de l’armée lors de Dorian et elle a été inestimable. Cette tempête est comparable à Dorian ou même encore plus forte. Nous savons que nous avons besoin d’aide pour aider à rétablir le courant pour tout le monde. »

— Une citation de  John Lohr, ministre responsable du Bureau de gestion des urgences de la N.-É.

Dommages importants au réseau électrique

Le président-directeur général de Nova Scotia Power, Peter Gregg, affirme que les vents ont causé d’importants dommages aux infrastructures de l’entreprise.

Nous avons des arbres en santé qui ont été déracinés. Nous avons repéré jusqu’à présentdes centaines de poteaux électriques qui sont brisés. Nous croyons que nous en trouverons d’autres au cours de notre évaluation des dommages. Il y a aussi de grands arbres qui sont tombés et qui limitent l’accès à plusieurs endroits de la province, a expliqué M. Gregg.

Une arbre tombé au milieu de la rue.

Les dommages au réseau électrique sont importants en Nouvelle-Écosse, comme le montre cette photo prise à Sydney.

Photo : Radio-Canada / Michèle Brideau

Les conditions météorologiques étaient toujours trop dangereuses vendredi après-midi pour effectuer certains travaux. Cependant, Nova Scotia Power soutient que 900 travailleurs sur le terrain sont occupés à couper des arbres et à retirer les fils qui sont tombés sur le réseau routier.

Durant la tempête, ces équipes ont par ailleurs été en mesure de rétablir le courant chez plus de 60 000 clients.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !