•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La tempête Fiona secoue les secteurs de Gaspé et de Percé

Paysage de la mer agitée devant le rocher Percé

Les vents ont soufflé fort samedi midi à Percé.

Photo : Radio-Canada / Louis Pelchat-Labelle

Radio-Canada

La tempête post-tropicale Fiona a finalement occasionné samedi « plus de peur que de mal », selon le maire de Gaspé, Daniel Côté. La route 132 a été rouverte à Percé. Elle est en revanche fermée à Shigawake pour permettre à Hydro-Québec de réparer le réseau électrique endommagé par la tempête.

Ce sont surtout les grandes marées survenues à 15 h qui ont préoccupé le maire. Daniel Côté s'attendait à voir des débordements en après-midi en raison de la montée des eaux.

Dans le secteur nord, les vagues ont frappé avec une grande intensité, mais je n'ai pas constaté de dégâts monumentaux. La mer a passé par-dessus le quai de Rivière-au-Renard, mais aucun dommage à brûle-pourpoint lorsque les marées étaient à leur plus fort, raconte Daniel Côté au moment où il terminait sa tournée du territoire.

La Ville de Gaspé poursuit sa surveillance du côté des rivières, puisque la pluie a duré un peu plus longtemps que prévu.

La sécurité civile nous a demandé en particulier de surveiller la rivière Dartmouth qui pourrait dépasser les seuils de débordement mineur. Si elle déborde, il faudra aussi surveiller la rivière au Renard dans le bassin versant, qui vient sensiblement du même endroit, explique Daniel Côté, qui ajoute néanmoins que le plus fort de la tempête est passé.

État d'urgence à Gaspé

Les municipalités de la pointe gaspésienne sont restées sur le qui-vive toute la journée samedi. La Ville de Gaspé a déclaré tôt dans la matinée l'état d'urgence pour pouvoir affronter la tempête Fiona.

À Gaspé, des arbres sont tombés et plusieurs pannes de courant ont été recensées. Les secteurs sans électricité, desservis par l’aqueduc, étaient aussi vulnérables au manque d’eau potable.

C'est essentiellement le secteur sud de la ville de Gaspé qui a été touché sur notre territoire, c'est-à-dire Haldimand, Sandy Beach, Douglastown, Seal Cove, Wakeham et York, indique Daniel Côté.

Des vagues s'échouent contre la route 132 avec des montagnes derrière.

Les vagues frappent la route 132 entre La Martre et Marsoui, en Gaspésie.

Photo : Radio-Canada / Marguerite Morin

Le maire de Gaspé se montrait toutefois rassurant.

« Nous sommes aux aguets, nos équipes sont sur le terrain et prêtes à intervenir. Nos pompiers n'ont pas dérougi ce matin, ils se sont occupés à tasser des arbres sur le réseau routier. Ils travaillent en concertation avec Hydro-Québec pour s'assurer que le courant soit rétabli. »

— Une citation de  Daniel Côté, maire de Gaspé

Daniel Côté prévient que si la situation reste maîtrisée en soirée, il lèvera les mesures d'urgence.

Au niveau municipal, [les mesures d'urgence] permettent au maire de prendre des décisions financières sans se faire approuver par le conseil municipal. Quand on décrète les mesures d'urgence, c'est habituellement plus facile pour les citoyens d'avoir accès aux programmes d'aide de la sécurité civile, explique-t-il.

Paysage de la mer agitée devant le rocher Percé.

Les vents soufflent fort à Percé, samedi midi.

Photo : Radio-Canada / Louis Pelchat-Labelle

Daniel Côté s'attendait à ce que le secteur nord de la ville de Gaspé soit plus durement touché.

On annonçait au départ du vent provenant du nord qui aurait frappé directement sur les villages. Finalement, le vent a viré au nord-ouest, ce qui signifie que ça va frapper moins fortement au cœur des villages, dit avec soulagement Daniel Côté à propos des municipalités de Cloridorme, de Petite-Vallée et de Grande-Vallée, où le temps était très venteux.

La route 132 rouverte à Percé

La route 132 a été fermée une partie de la journée samedi dans les deux directions à Percé en raison de poteaux d'Hydro-Québec tombés au sol.

Des fils électriques en pleine rue.

Des fils électriques sont tombés en pleine rue samedi matin à Percé en raison des forts vents.

Photo : Radio-Canada / Louis Pelchat-Labelle

Le site du festival Oktoberfest Gaspésien, à Percé, a subi d’importants dommages. Les organisateurs ont annoncé l'annulation des activités prévues samedi sous le chapiteau.

Un chapiteau en plein air complètement couché à terre.

Le site du festival Oktoberfest Gaspésien, à Percé, a subi d’importants dommages samedi à cause de la tempête Fiona.

Photo : Radio-Canada / Louis Pelchat-Labelle

Les villages côtiers de la Haute-Gaspésie sous surveillance

Le ministère des Transports (MTQ) a intensifié sa surveillance samedi après-midi pour toutes ses infrastructures routières situées le long du littoral, surtout du côté de la Haute-Gaspésie.

Le ministère a constaté la présence d'eau et de débris sur la chaussée de la route 132 dans les secteurs de la Martre, Marsoui, Manche-d'Épée et Gros-Morne. Il y a également des débordements côtiers par endroits en raison d'un déferlement de vagues, indique le porte-parole du MTQ, Jean-Philippe Langlais.

La route 132 est toutefois restée ouverte.

D'autres secteurs de la Gaspésie sont également étroitement surveillés par le MTQ. Jean-Philippe Langlais rapporte que des vents forts ont provoqué la chute d'arbres sur la route 198 entre Murdochville et Gaspé, et sur la route 299.

Avec les informations de Guillaume Whalen, Louis Pelchat et Geneviève Génier Carrier

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !