•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des militants anti-mesures sanitaires se présentent aux élections municipales et scolaires

Patrick Allard en gros plan.

Patrick Allard, une des figures condamnées pour avoir violé de façon répétitive les mesures sanitaires se présente aux élections scolaires dans le quartier 8 de la Division scolaire de Winnipeg.

Photo : Radio-Canada / Travis Golby

Radio-Canada

Plusieurs personnes qui s’étaient opposées aux mesures sanitaires contre la COVID-19 figurent sur la liste des candidats aux élections municipales et scolaires du 26 octobre au Manitoba.

Au moins une dizaine de militants anti-mesures sanitaires dont certains ont acquis une grande notoriété en raison de leur opposition ont fait le saut.

Dick Eastland veut représenter le quartier 1 de la Division scolaire de Pembina Trails.

Il a déclaré qu'avant la pandémie, il n'avait jamais sérieusement envisagé de se présenter à un poste de conseiller scolaire. Mais des discussions avec d'autres personnes qui se sont mobilisées contre les restrictions et les obligations en matière de vaccination lui ont fait changer d'avis.

Nous en avons beaucoup parlé en privé, de personne à personne, et nous avons essayé de nous inspirer les uns des autres, de montrer un peu de force, a-t-il déclaré.

Il n'y a aucune raison pour moi de faire cela, si ce n'est que je crois fermement que beaucoup de gens se sont sentis impuissants lorsqu'il s'agissait de faire porter le masque à leurs enfants ou de les vacciner, a-t-il poursuivi.

D'après ce que j'ai compris, il y a 12 ou 13 personnes qui se présentent au poste d'administrateur et qui ont des valeurs similaires aux miennes.

Selon M. Eastland, les conseillers actuels sont trop disposés à suivre la foule et manque d’indépendance.

À Winkler, une municipalité du sud de la province, une figure bien connue de l'opposition aux mesures sanitaires, est l’un des deux candidats au poste de maire.

Karl Krebs affrontera Henry Siemens, un conseiller municipal de longue date.

M. Krebs avait tenté en vain de faire de Winkler une ville sanctuaire à l'abri des restrictions en cas de pandémie. 

Nous sommes tous là pour apporter des changements qui nous ramèneront là où nous étions, a-t-il dit vendredi à CBC

Personne ne cherche une communauté différente de celle que nous avions il y a deux ans, et c'est ce qui a été touché. Nous avons vu les effets des mandats sur les entreprises. Nous avons vu les effets de la promotion de choix médicaux que les gens ne sont pas à l'aise de faire.

Au cours des dernières semaines, il a activement encouragé les personnes partageant les mêmes idées à se présenter aux élections.

M. Krebs a dit avoir encouragé, entre autres, son bon ami Don Bouchard, à défier le conseiller Jim Funk au poste de préfet de la Municipalité rurale de Hanover. 

M. Bouchard a participé à des rassemblements avec les partisans du convoi de protestation. 

Au nombre des neuf candidats en lice pour un seul siège de conseiller scolaire dans le quartier 5 du conseil de la Division scolaire de Winnipeg, figure Angela Andrea Johnson

Elle a indiqué avoir été la cible de commentaires critiques depuis que son nom a été inscrit sur le bulletin de vote, mais que ces remarques l'ont motivée.

Je peux aller à tous les rassemblements et les écouter […] mais cela ne fait rien, n'est-ce pas ? Rien ne change. Alors je pense que si je suis élue conseillère scolaire, je pense que des choses pourraient se produire.

Condamnés pour violations répétées des mesures, ils sont candidats

Todd McDougall, une des cinq personnes condamnées cet été pour avoir violé à plusieurs reprises les ordres de santé publique concernant la COVID-19, ne souhaite pas que les électeurs du quartier 2 de la Division scolaire de Pembina Trails le voient comme un candidat qui défend une seule cause. Trois des quatre candidats en lice dans cette course seront élus.

Gerald Bohemier, Todd McDougall, Patrick Allard et Sharon Vickner devant le palais de justice.

De gauche à droite, Gerald Bohemier, Todd McDougall, Patrick Allard et Sharon Vickner ont récemment écopé d'amendes, ainsi que Tobias Tissen qui n'est pas présent sur la photo, pour violations répétées des mesures sanitaires contre la COVID-19. Todd McDougall et Patrick Allard sont candidats aux élections.

Photo : Radio-Canada

Il souhaite que les discussions avec les électeurs portent sur ce qui se passe actuellement dans le domaine de l'éducation , a-t-il mentionné.

Comme lui, Patrick Allard, qui a également été accusé par la justice d'avoir bafoué les règles de la pandémie, souhaite plus de transparence dans les décisions du conseil scolaire et plus d'occasions pour les parents de s'exprimer.

Patrick Allard est l'une des trois personnes en lice pour devenir conseiller scolaire dans le quartier 8 de la Division scolaire de Winnipeg.

Mon plus grand objectif est de faire en sorte que ces écoles soient plus ouvertes aux enseignants, aux parents, aux professeurs, à tous ceux qui veulent exprimer leurs opinions, a-t-il expliqué.

On m'a toujours dit quand j'étais jeune : "Si tu n'aimes pas les lois, présente-toi aux élections et change-les", a-t-il fait remarquer.

Selon le professeur adjoint d'études politiques à l'Université du Manitoba, Christopher Adams, ce n’est pas étonnant de voir cet intérêt des protestataires aux mesures sanitaires pour les élections.

Je pense que de nombreuses personnes [qui ont protesté contre les mesures du COVID] ont expérimenté le plaisir qu'il y avait à être sous les projecteurs médiatiques et à se retrouver en groupe pour parler de questions qui leur tiennent à cœur, a-t-il expliqué.

Il n'est pas surprenant que ces personnes se soient manifestées et aient participé à une campagne locale, a-t-il ajouté.

Il a souligné que le but de certains de ces candidats n’est pas forcément de gagner.

Toutefois, il croit qu'ils ont plus de chance de l’emporter aux élections des commissions scolaires, car elles ne suscitent généralement pas suffisamment d'attention que les élections municipales.

Avec les informations de Ian Froese

Élections municipales au Manitoba

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !