•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un défilé de mode inspiré des Premières Nations présenté à Mashteuiatsh

Deux designers présentant leurs créations.

Raphaëlle Langevin (gauche) et Valéry Larouche (droite) présenteront le fruit de leur travail samedi à Mashteuiatsh. La région est invitée à prendre part au défilé de mode des jeunes créatrices samedi.

Photo : Radio-Canada / Mélissa Paradis

Radio-Canada

Les créations de deux jeunes Innues rayonneront samedi dans le cadre d'un défilé de mode. Les nouvelles entrepreneures démontreront leur savoir-faire et leur amour pour leurs origines à Mashteuiatsh.

Lors du passage de Radio-Canada dans leur atelier situé en plein cœur de la communauté, c'était la course contre la montre. Valéry Larouche et Raphaëlle Langevin enchaînaient les créations qu'elles présenteront samedi en plein air dans leur tout premier défilé de mode. La fébrilité était papable.

Je pense que ça va être un moment émouvant même pour nous de voir défiler nos créations sur des mannequins et de pouvoir constater tout ce qu’on a accompli dans les dernières semaines , a lancé d’emblée Raphaëlle Langevin, designer et fondatrice de Matsheshu Créations.

Deux mains qui présentent des bijoux.

Ces bijoux sont inspirés des terres millénaires de Mashteuiatsh.

Photo : Radio-Canada

Valéry Larouche a voulu marquer le coup en organisant le défilé. Ce sera pour elle l'occasion de lancer son entreprise et sa première collection.

« De faire aussi mon défilé dans la communauté, c’était quelque chose qui était vraiment important pour moi. On a choisi le site Uashassihtsh justement parce que c’est un site culturel, un site traditionnel, un site de partage. »

— Une citation de  Valéry Larouche, designer

La mission que se sont donnée les nouvelles entrepreneures est de partager leur amour pour la mode, les motifs qui représentent leur nation et leurs racines respectives.

Il y a beaucoup de motifs des Premières Nations de l’Ouest ou des Métisses, mais je trouvais qu’il y en avait très peu qui représentaient les nations de l’Est comme les Innus. Donc, je suis vraiment allée au centre de documentation et d’archives de Mashteuiatsh pour aller voir les motifs qui avaient été documentés , relate Raphaëlle Langevin.

Deux designers à une table de couture.

Les designers se préparent pour leur défilé.

Photo : Radio-Canada / Mélissa Paradis

Valéry Larouche explique que ses créations sont des pièces inspirées de l’art et des Premières Nations.

C’est quelque chose qui vient vraiment me chercher. Quand je développe des dessins, j’aime beaucoup les motifs, les tissus à motifs, les trucs colorés , raconte-t-elle en expliquant sa démarche. Les créatrices multiplient les collaborations avec d'autres artisans de la communauté. C'est d'ailleurs en leurs terres millénaires qu'elles ont choisi d'établir leur entreprise, sur fond d’ouverture sur le monde. La transmission est aussi un de leur leitmotiv.

J’ai voulu remettre en valeur et aussi inspirer les jeunes à s’intéresser à notre culture parce qu’elle est encore là et on a besoin des jeunes porteurs de culture pour continuer à la transmettre et à la mettre en valeur. Je pense que c’est ça. Notre génération est prête à guérir, à aller de l’avant et à faire des ponts , pense Raphaëlle Langevin.

D'après le reportage de Mélissa Paradis

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !