•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le prochain député de Saskatoon-Meewasin sera élu lundi

Une boîte de scrutin dans laquelle déposer son vote lors d'une élection en Saskatchewan.

Selon le politologue Stephen Kenny, la véritable lutte opposera le Parti saskatchewanais au NPD. (archives)

Photo : Élections Saskatchewan

Radio-Canada

Les électeurs de la circonscription de Saskatoon-Meewasin se rendront aux urnes lundi afin de choisir qui les représentera à l'Assemblée législative de la Saskatchewan.

Cinq partis politiques se disputent le siège de l’ancien chef du Nouveau Parti démocratique de la province (NPD), Ryan Meili. Ce dernier a quitté ses fonctions le 1er juillet, quelques jours après la défaite du parti dans la circonscription d'Athabasca.

Cinq candidats sont dans la course : Kim Groff du Parti saskatchewanais, Nathaniel Teed du NPD, Jeff Walters du Parti libéral de la Saskatchewan, Mark Friesen du Parti Buffalo et Jacklin Andrews du Parti vert de la Saskatchewan.

Or, selon le politologue Stephen Kenny, la véritable lutte opposera le Parti saskatchewanais et le Nouveau Parti démocratique. D'autant plus que l'enjeu n'est pas le même pour ces deux partis, note-t-il.

Alors qu'une défaite du Parti saskatchewanais aurait des conséquences tolérables pour ce dernier, sa victoire constituerait un coup dur pour les néo-démocrates, explique M. Kenny. L'issue de la campagne sera d'autant plus importante pour la nouvelle cheffe de l'opposition, Carla Beck, car il s’agira d’une première épreuve de leadership.

Conscient des enjeux, le candidat du NPD, Nathaniel Teed, compte faire campagne jusqu'au dernier moment.

Nous sommes sur un élan, indique-t-il. Nous continuons de frapper aux portes, de rencontrer les gens et d’entendre leurs préoccupations. Nous serons là jusqu'à la toute fin du scrutin.

Pour son principal adversaire, Kim Groff, une victoire du Parti saskatchewanais permettrait aux résidents de Saskatoon-Meewasin de retrouver leur voix au gouvernement, notant que depuis quelques années, les électeurs sont représentés par l'opposition.

Quant au candidat et chef du Parti libéral provincial, Jeff Walters, ce dernier dit pouvoir compter sur une base de soutien dans la circonscription. Nous pouvons prendre ce que nous avons appris et aller de l'avant pour une prochaine élection, dit-il.

Le candidat du Parti vert de la Saskatchewan, Jacklin Andrews, profite de la course pour souligner le besoin d'adaptation du gouvernement considérant la menace des changements climatiques. Le monde change. Nous avons besoin d'un gouvernement qui s'y adapte. Je crois que mon parti est capable de le reconnaître.

Le candidat du Parti Buffalo, Mark Friesen, n'a pas répondu aux demandes d'entrevue de CBC.

Le vote par anticipation continuera de se tenir jusqu'à samedi. Un peu plus de 1770 électeurs ont déjà voté de cette manière.

Avec les informations de Noémie Rondeau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !