•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vieux Farka Touré rend hommage à son père avec Khruangbin sur Ali 

Les quatre musiciens posent tout sourire devant un mur bleu pâle.

De gauche à droite, Vieux Farka Touré, ainsi que Laura Lee, Mark Speer et Donald Johnson, du groupe Khruangbin

Photo : Facebook/Vieux Farka Touré - Jackie Lee Young

Radio-Canada

Le chanteur et guitariste malien Vieux Farka Touré s’est associé au trio texan Khruangbin pour enregistrer un album de reprises des chansons de son père, le légendaire Ali Farka Touré, décédé en 2006 à Bamako. Lancé vendredi, Ali comprend huit interprétations de titres glanés dans le répertoire du paternel, l’une des figures les plus importantes de la musique africaine. 

Vieux Farka Touré, né en 1981 à Niafunké, a passé sa carrière à propager l’héritage de son père, double lauréat des prix Grammy et pionnier du métissage des genres avec son mélange de musique malienne traditionnelle et de blues, s’apparentant au blues touareg, aussi connu sous le nom de blues du désert

Trésor de moins en moins bien caché, le trio texan Khruangbin propose un son qui touche autant au rock qu’à la soul, au funk et à la musique du monde, notamment thaïlandaise, espagnole et moyen-orientale, avec un penchant pour la musique psychédélique.

L’association plutôt improbable entre ces deux entités musicales donne un résultat tout à fait naturel, un album apaisant mettant en valeur le talent de chaque musicien et musicienne qui y participe, que ce soit la guitare de Vieux Farka Touré ou celle de Mark Speer, la basse de Laura Lee ou encore la batterie de Donald Johnson. 

Les titres oscillent entre des reprises de chansons plus connues d’Ali Farka Touré, comme Savane ou Diaraby avec Ry Cooder, et celles de perles plus obscures, comme Alakarra. L’album a été enregistré lors de sessions en direct qui ont eu lieu en 2019 dans une grange appartenant à Khruangbin au Texas. 

Pour moi, la musique est magique, elle est spontanée; c'est l'énergie entre les gens, a expliqué Vieux Farka Touré dans un communiqué de presse. Je pense que Khruangbin comprend très bien cela.

Avec les informations de Franceinfo

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !