•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le directeur général du CDEM, Louis Allain, annonce son départ

Louis Allain, assis dans une chaise.

Louis Allain est directeur général du Conseil de développement économique des municipalités bilingues du Manitoba depuis 2007.

Photo : Radio-Canada

Une page se tournera cet automne au Conseil de développement économique des municipalités bilingues du Manitoba (CDEM). Son directeur général, Louis Allain, quittera son poste après 15 ans à la tête de l'organisme.

C'est avec le sentiment du devoir accompli qu'il partira, une fois que la nouvelle direction générale sera entrée en poste.

M. Allain dit garder le souvenir de tous les dossiers touchant à l'économie verte, ce qui a éventuellement mené à la création d'Éco-Ouest Canada. Cet organisme fait la promotion du développement économique durable des municipalités rurales du Canada avec notamment l'implantation d'infrastructures vertes.

Louis Allain se dit notamment fier de tous les projets faits dans les municipalités justement pour donner une longueur d'avance à nos municipalités dans un domaine qui est très prometteur pour l'avenir.

En 2008, le gouvernement manitobain annonçait la construction du plus grand parc d’éoliennes de la province à Saint-Joseph, près de la frontière américaine. Le CDEM, sous la gouverne de M. Allain, a contribué à ce projet.

Même si la mission de l'organisme est de contribuer au développement économique, sa plus grande richesse réside, selon Louis Allain, dans son capital humain.

Les gens sont très chaleureux. Ce qui compte, c'est la collaboration, la coopération, ajoute-t-il. C'est une grande famille. C'est ce qu'on laisse derrière nous et c'est dans la continuité.

Sous sa gouverne, M. Allain a notamment aidé au projet de développement du chemin de fer à Saint-Léon et au projet de foresterie à Powerview-Pine Falls avec les Premières Nations.

Âgé de 65 ans, il se tourne maintenant vers de nouveaux projets dans le domaine du commerce international, un vieux rêve pour lui.

J'ai des partenaires en Afrique de l'Ouest, à Taïwan, aux États-Unis, ici, à Winnipeg, au Vietnam et en Chine. Ils m'attendent à bras ouverts, dit-il.

Malgré ce défi international, Louis Allain confie qu'il continuera d'être actif au sein de sa communauté à Saint-Laurent, un lieu où il fait bon vivre, précise-t-il.

Avant son arrivée à la tête du CDEM en 2007, Louis Allain avait travaillé pendant 10 ans comme directeur d'école en plus d'avoir été président bénévole de la Corporation de développement économique de Saint Laurent.

Avec des informations d'Alexia Bille

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !