•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Interruption temporaire du service météo de nuit à l’aéroport de Gaspé

L'aéroport de Gaspé.

Le manque de personnel serait la raison principale de cette interruption.

Photo : Radio-Canada

Depuis le 14 septembre, le service de relevés météorologiques à l’aéroport Michel-Pouliot de Gaspé est interrompu entre 2 h et 7 h du matin.

Par conséquent, les pilotes d’avion ne peuvent plus compter sur des observateurs au sol durant cette période.

Le maire de Gaspé, Daniel Côté, explique que plusieurs appareils peuvent se poser à l’aéroport Michel-Pouliot entre ces heures, notamment l’avion-ambulance ou encore des vols privés.

Il y a aussi une desserte régulière qui arrive vers 7 h du matin et de ne pas avoir personne sur place à ce moment-là pour dicter la météo au pilote peut avoir une certaine incidence sur un vol régulier, explique Daniel Côté.

« On ne veut pas que la sécurité des passagers soit en jeu dans ce contexte. »

— Une citation de  Daniel Côté, maire de Gaspé

Le manque de personnel serait la raison principale de cette interruption.

La compagnie Aéropro, qui assure le service pour le compte de NAV Canada, dit être sur le point d’embaucher de nouvelles ressources et que le service devrait ainsi être pleinement offert à partir du 28 octobre.

Une météo changeante qui inquiète

NAV Canada évoque depuis plusieurs années maintenant la possibilité de mettre en place un système automatisé qui se chargerait de ce service, comme c'est déjà le cas en Abitibi-Témiscamingue, par exemple.

Daniel Côté indique que ce genre de système pourrait poser problème et ne serait pas optimal pour l’aéroport de Gaspé.

Dans une zone maritime comme à Gaspé, la météo est changeante et on ne peut pas se fier à un système automatique, précise Daniel Côté. Ça prend un humain sur place pour dire au pilote quelles sont les conditions en temps réel.

Daniel Côté à son bureau.

Le maire de Gaspé, Daniel Côté (archives)

Photo : Radio-Canada

M. Côté s’inquiète notamment de l’ouragan Fiona, qui pourrait avoir des répercussions en Gaspésie au cours de la fin de semaine et qui pourrait causer de mauvaises conditions météorologiques.

S’il arrivait un vol d’un avion-ambulance dans la nuit de vendredi à samedi, entre 2 h et 7 h du matin, sachant que les conditions météorologiques sont précaires, je ne voudrais pas qu’on s’empêche de faire des évacuations médicales parce qu’il manque une personne à l’aéroport pour dicter la météo, affirme le maire de Gaspé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !