•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Avec l’arrivée de l’automne, certains commerçants craignent un retour de la COVID-19

p1210613

Malgré l'inquiétude de certains, l'Association des hôteliers de la Saskatchewan a confiance que ses membres sauront faire face à une nouvelle vague, s'il devait y en avoir une. (archives)

Photo : Radio-Canada / Rob Kruk

Radio-Canada

Avec l'arrivée de l’automne viennent aussi la fin des terrasses et le retour des activités intérieures. Cette situation préoccupe certains commerçants de la Saskatchewan qui s'inquiètent que la fin de l'été ne soit synonyme d'une plus grande propagation de la COVID-19.

À Regina, le maître-brasseur de la Warehouse Brewing Company, Mederic Lanoix, est bien conscient que le virus est toujours présent dans la province.

Dans son établissement, les masques sont encore à portée de main. Il se dit également prêt à ressortir les barrières en plexiglas pour assurer la distanciation sociale entre les tables si nécessaire.

« Cela inquiète tout le monde, personne n'a envie de retourner à des mesures très strictes. »

— Une citation de  Mederic Lanoix, maître-brasseur à la Warehouse Brewing Company

Le maître-brasseur affirme avoir toujours respecté les règles sanitaires depuis le début de la pandémie et qu'il les suivra à nouveau en cas de nouvelle vague.

Ça revient vraiment au gouvernement de nous le dire, de nous indiquer les mesures à prendre, explique-t-il. Nous, on va seulement les appliquer.

Du côté de Saskatoon, le directeur artistique de la Troupe du Jour, Bruce McKay, admet être aussi inquiet.

Il rappelle combien il était difficile de vendre des billets de théâtre en temps de pandémie.

La compagnie a pour sa part pris certaines mesures pour protéger le public.

Pour les comédiens, on exige que les équipes de production soient entièrement vaccinées, affirme M. McKay. On porte les masques lors des répétitions et on va faire des dépistages lors des représentations.

Il ajoute qu’il reste attentif à l’évolution de la pandémie dans la province. Il encourage les spectateurs à porter un masque et à se faire vacciner.

Si nécessaire, la Troupe du Jour réduira la capacité d'accueil de sa salle de spectacle afin d'agrandir les espaces entre les spectateurs.

Je n’envisage pas qu’on soit obligé de complètement annuler, souligne-t-il toutefois. Avec notre dépistage, on va essayer de vérifier qu’il n’y a personne qui travaille à la compagnie qui soit malade.

De son côté, l'Association des hôteliers de la Saskatchewan a espoir que ses membres sauront faire face à une nouvelle vague, s'il devait y en avoir une. Son président, Jim Bence, affirme que son industrie est prête à accueillir les clients cet automne.

Avec les informations de Désiré Kafunda et Charles Le Bourgeois

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !