•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le tueur d’une mère de famille autochtone condamné à 11 ans de prison

Portrait de Gloria Gladue devant des arbres, un bras en l'air.

Gloria Gladue a été tuée en octobre 2015. Ses restes ont été découverts en 2018 après que Grant Sneesby eut avoué son méfait à un policier.

Photo : Gendarmerie royale du Canada

Radio-Canada

Un juge d'Alberta a condamné Grant Sneesby à 11 ans de prison jeudi. En juin, ce dernier a été déclaré coupable par un jury de l'homicide involontaire de Gloria Gladue et d’indignité envers un cadavre.

En comptant le temps déjà passé en détention, il reste 3 ans et 221 jours à purger.

Dans sa sentence, le juge Paul Belzil a considéré plusieurs facteurs aggravants : le nombre de coups de couteau, les parties du corps touchées, le choix de l’arme et le degré de force utilisée.

Le juge a également pris en considération le fait que l’accusé a tenté de dissimuler ses actes en cachant le corps de la victime, qu'il a tenté de se débarrasser des preuves et qu'il a induit la police en erreur.

Parmi les facteurs atténuants, il a noté la responsabilité morale de l’accusé, le fait qu’il n’a pas d'antécédents judiciaires, qu’il éprouve des remords et qu’il a utilisé le temps passé en détention pour poursuivre ses études secondaires.

À la peine d’emprisonnement s’ajoutent une interdiction à vie de posséder des armes à feu, l’obligation de fournir un échantillon à la Banque nationale de données génétiques dans un délai de 30 jours et l’interdiction de contacter la famille de Gloria Gladue.

La défense avait demandé une peine de six ans pour homicide involontaire, suivie de 18 mois consécutifs pour avoir commis une indignité envers un cadavre humain, soit un total de 7 ans et demi. De son côté, la Couronne demandait 16 ans et demi.

Des témoignages riches en émotion

Des membres de la famille de Gloria Gladue ont témoigné jeudi matin.

Je ne vous pardonne pas et je ne vous pardonnerai jamais, a dit la fille de cette dernière, Nicole Gladue-Weesemat, à l'accusé.

« Tu es plus qu’une statistique. Tu nous as laissé des souvenirs précieux. »

— Une citation de  Nicole Gladue-Weesemat, fille aînée de Gloria Gladue, s'adressant à la victime

La vie est devenue un cauchemar vivant lorsque nous l'avons cherchée pendant des années, en marchant dans les rues la nuit, en demandant aux gens s'ils savaient où elle était pendant trois ans, a raconté la soeur de Gloria Gladue, en ajoutant qu'elle avait vécu de l’isolement depuis les événements.

C'est un monstre, c'est un monstre, a-t-elle crié en faisant référence à l'accusé.

En s’adressant à la Cour, Grant Sneesby s’est excusé auprès de la famille de Gloria Gladue. J’imagine que j’ai été très égoïste, a-t-il dit. J’ai fait la mauvaise chose et je m’en excuse.

Grant Sneesby a été déclaré non coupable de meurtre au second degré, mais coupable d'homicide involontaire par un jury le 1er juin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !