•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De nouvelles promesses de la CAQ et du PQ sur la Côte-Nord

Deux personnes sont en conférence de presse en position debout à deux endroits différents.

Le candidat du Parti québécois (PQ) dans René-Lévesque, Jeff Dufour Tremblay (à droite), et la candidate de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans Duplessis, Kateri Champagne Jourdain

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Le candidat du Parti québécois (PQ) dans René-Lévesque, Jeff Dufour Tremblay, et la candidate de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans Duplessis, Kateri Champagne Jourdain, ont présenté ce jeudi deux promesses électorales qu'ils comptent réaliser s’ils sont élus le 3 octobre.

La caquiste s’engage à octroyer un minimum de cinq millions de dollars au projet de nouvel aréna de Sept-Îles, alors que le péquiste promet de déposer un projet de loi pour créer une assurance retraite destinée aux travailleurs d'entreprises régies par Québec pour les protéger en cas de la faillite de leur employeur.

Annonce péquiste à Baie-Comeau

C’est lors d’une conférence de presse à Baie-Comeau ce jeudi que Jeff Dufour Tremblay a présenté une idée de projet de loi concernant l’assurance retraite.

Selon M. Dufour Tremblay, ce projet de loi permettrait de protéger les retraites des employés en cas de faillite des entreprises régies par Québec.

Le mécanisme est quand même assez simple. L’employeur verse une cotisation à une assurance. Si jamais l’employeur fait faillite, l’assurance prend en charge 100 % de la retraite, dit-il.

Jeff Dufour Tremblay fait une conférence de presse.

Le candidat péquiste dans René-Lévesque, Jeff Dufour Tremblay, était accompagné de Sylvain Gaudreault, Marilène Gill et Martin Ouellet par vidéoconférence lors de son point de presse de jeudi à Baie-Comeau.

Photo : Gracieuseté de Jeff Dufour Tremblay

Le candidat cite en exemple le défunt Groupe Capitales Médias (GCM) pour illustrer son idée de projet de loi.

Neuf des dix journaux de Capitales Médias ont été floués dans la faillite, sauf un qui était protégé par une loi similaire en Ontario. Donc, les employés de ce média ont pu garder leur retraite même après la faillite de Capitales Médias, explique M. Dufour Tremblay.

Quand une entreprise fait faillite, on veut que l’employé ne perde pas 30, 40 ou 50 % de son régime de retraite. On veut qu’il se maintienne à 100 %, ajoute le candidat péquiste.

Dans son point de presse, Jeff Dufour Tremblay a également promis davantage de places en garderie et des investissements majeurs pour notamment améliorer la qualité de la nourriture et des activités des aînés qui vivent en CHSLD.

Bannière promotionnelle de notre dossier sur les élections provinciales au Québec.

Annonce caquiste à Sept-Îles

Le projet du nouvel aréna vise à remplacer l'aréna Conrad-Parent. En juin cette année, le conseil municipal de Sept-Îles évaluait le prix de la construction du nouvel aréna à 30 millions de dollars.

Kateri Champagne Jourdain indique que l’aréna Conrad-Parent est toujours à risque de fermeture en raison de son état vétuste.

L’aréna de Sept-Îles, c’est un aréna qui rejoint aussi beaucoup de gens. Il y a beaucoup de tournois qui se passent ici. Que ce soit des gens qui viennent de la Minganie ou de nos communautés autochtones, il y a beaucoup de tournois qui se passent ici. Donc, je pense que [de rendre les installations conformes] c'est un bon point de départ, dit Mme Champagne Jourdain.

Kateri Champagne Jourdain fait un point de presse dans un aréna.

La candidate de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans Duplessis, Kateri Champagne Jourdain, a fait son point de presse jeudi devant les estrades de l’aréna Conrad-Parent, à Sept-Îles.

Photo : Radio-Canada / Charles-Étienne Drouin

Des élus et des fonctionnaires municipaux de Sept-Îles, dont la conseillère Guylaine Lejeune et le directeur général, Patrick Gwilliam, étaient présents. Ils se disent heureux de constater la volonté de la candidate caquiste à soutenir le projet.

Grâce à cette contribution garantie de 5 M$, la Ville [de Sept-Îles] pourra aller de l’avant plus rapidement dans ce dossier, au bénéfice de tous ceux et celles, parents et enfants, qui fréquentent l’aréna, déclare par écrit la candidate.

Elle ajoute que l’argent est disponible dès maintenant et en fonction nécessairement du gouvernement que les Québécois vont choisir le 3 octobre prochain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !