•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La municipalité de Morse vue à travers les yeux de la Fransaskoise Brigitte Mang

Brigitte derrière le volant de sa voiture. Elle regarde à la caméra et sourit.

Brigitte derrière le volant de sa voiture. Elle regarde à la caméra et sourit.

Photo : Radio-Canada / Nicole Lavergne Smith

La communauté de Morse, qui se trouve à 60 km à l’est de Swift Current, a conquis le cœur de la Fransaskoise par adoption, Brigitte Mang. Son amour pour cette communauté a poussé cette ancienne camionneuse à venir s’y installer définitivement après sa retraite.

Le panneau qui indique Morse le long de la route

La communauté de Morse est située le long de la transcanadienne

Photo : Radio-Canada / Nicole Lavergne Smith

Fondée en 1912, la municipalité de Morse était un important point de commercialisation du grain en Saskatchewan. La communauté compte environ 200 habitants maintenant. Plusieurs d’entre eux sont à la retraite, comme Brigitte Mang.

« Il y a un esprit de communauté ici que dans une ville on ne peut pas avoir ça. »

— Une citation de  Brigitte Mang, résidente de Morse

Originaire du Québec, Brigitte Mang s’était inscrite à un programme destiné aux femmes qui voulaient faire des métiers non traditionnels. À l’âge de 45 ans, cette dernière est devenue camionneuse.

C’est d’ailleurs à travers son choix de carrière que Brigitte Mang s’est retrouvée à Morse. Cela fait maintenant 12 ans qu'elle vit dans cette communauté avec son conjoint.

La directrice municipale de Morse, Tamara Knight, raconte qu’elle a choisi de quitter Toronto pour venir s’installer dans la communauté. C’est l’envie que son fils grandisse en valorisant les gens plutôt que les choses qui l’a poussé à faire ce choix.

Avec le sourire aux lèvres, Tamara Knight affirme que vivre dans un village, c’est comme vivre dans une grande famille dysfonctionnelle.

Les trésors cachés de Morse

L’un des endroits les plus populaires qu’offre la municipalité de Morse se trouve devant le lac Reed. C’est à cet endroit que beaucoup viennent observer les oiseaux et la beauté saisissante de la nature.

Une murale qui démontre un homme qui regarde au travers des jumelles. On voit également la station de train.

Une murale dans le village de Morse. La communauté est situé à coté du lac Reed, un endroit populaire pour observer les oiseau.

Photo : Radio-Canada / Nicole Lavergne Smith

Selon Brigitte Mang, c’est le musée Morse Museum and Cultural Centre qui est le cœur de la communauté. Cet édifice qui abritait autrefois une école est maintenant rempli d'expositions qui attirent des touristes et des visites scolaires.

On peut en apprendre beaucoup sur l’histoire de la communauté et ses habitants.

Les objets exposés dans le musée en disent long sur l’histoire de la communauté et ses habitants.

Brigitte Mang aime aussi se régaler au restaurant Joe’s qui porte le nom du propriétaire. Elle commande souvent des plats à emporter.

La retraitée affirme qu’elle apprécie sa vie en Morse, car elle a la chance de vivre dans une communauté où les gens prennent soin les uns des autres. Elle se dit reconnaissante pour toutes les amitiés qu'elle a nouées.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !