•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Saguenay nomme son nouveau directeur général

Des élus posent dans la salle du conseil de Saguenay.

Les membres du conseil municipal de Saguenay ont entériné la nomination de Gabriel Rioux, qui prendra la relève du directeur général Jean-François Boivin. Il apparaît ici à gauche du conseiller Jacques Cleary. Les élus ont aussi nommé David Vachon comme directeur général adjoint, qui se trouve à droite de la mairesse Julie Dufour.

Photo : Radio-Canada / Mélyssa Gagnon

Gabriel Rioux succédera à Jean-François Boivin comme directeur général de la Ville de Saguenay.

La mairesse Julie Dufour en a fait l’annonce mercredi midi, lors d’une assemblée extraordinaire du conseil municipal.

Le successeur de Jean-François Boivin entrera en poste le 17 octobre et son mandat sera d’une durée de cinq ans. Il pourra profiter d’une longue période d’intégration aux côtés de l’actuel titulaire du poste, qui prendra sa retraite en décembre 2023.

C’est donc dire que pendant plus d'un an, la Ville devra rémunérer deux directeurs généraux. Selon le président de la commission des ressources humaines de Saguenay, Martin Harvey, le nouveau DG gagnera un peu moins que son prédécesseur, qui touche autour de 200 000 $ annuellement. Il s’agit du plus haut fonctionnaire en poste dans l’appareil municipal.

Deux hommes assis sur une chaise dans la salle du conseil municipal.

David Vachon a été nommé directeur général adjoint par le conseil municipal de Saguenay, mercredi, qui a aussi donné son aval à l'embauche de Gabriel Rioux, qui prendra la relève du directeur général Jean-François Boivin.

Photo : Radio-Canada / Mélyssa Gagnon

Issu de l’extérieur

Une cinquantaine de candidatures ont été reçues au terme d’un affichage publié dans diverses villes de la province. Celle de Gabriel Rioux, originaire de la région de Lanaudière, a été retenue parce qu’elle ressortait du lot. C’est du moins ce qu’a fait valoir la mairesse Dufour, qui n’a pas tari d’éloges à l’égard de sa nouvelle recrue, avec qui elle travaillera étroitement.

Au cours d’une mêlée de presse tenue après l’assemblée, la première magistrate a qualifié Gabriel Rioux de perle rare. Le nouveau DG est membre de l’Ordre des urbanistes du Québec et de l’Ordre des administrateurs agréés du Québec. Il est détenteur d’un doctorat en études urbaines de l’École des sciences de la gestion de l’Université du Québec à Montréal (UQAM).

Congédié de la MRC de Drummond

Avant d’obtenir le poste de directeur général de la Ville de Saguenay, Gabriel Rioux a été congédié de la MRC de Drummond, où il agissait aussi comme DG. Il a été licencié à la suite d’une enquête menée par une firme externe en lien avec des enjeux de gouvernance.

Questionné à ce sujet, il a assuré qu’il n’a absolument rien à se reprocher et que sa cause serait prochainement entendue par le Tribunal administratif du travail (TAT).

Je conteste les motifs de la fin d’emploi à Drummond. Présentement, je me trouve vers l’avenir. Je suis très heureux de l’accueil que l’on m’offre dans cette grande organisation qu’est la Ville de Saguenay , a déclaré Gabriel Rioux.

Julie Dufour ne croit pas que le processus de fin d’emploi de M. Rioux nécessitait que l’on exclue sa candidature. Elle assure que la Ville a fait preuve de diligence avant de lui offrir le poste.

« Nous sommes confiants à 100 % et peu importe l’issue, tout au long du processus, ça a été transparent, ça a été dit. »

— Une citation de  Julie Dufour, mairesse de Saguenay

Garbriel Rioux admet qu’il connaît peu la ville et la région. Interrogé au sujet des défis qui l’attendent, il a répondu de façon générale en disant qu’il prendrait d’abord le temps de s’installer et de s’imprégner du rôle avant de statuer sur les dossiers qu’il entend prioriser.

Serge Gaudreault vote contre

Lors de l’annonce de l’embauche de David Rioux, la mairesse Julie Dufour a demandé si des conseillers souhaitaient demander le vote.

Le conseiller de Chicoutimi-Nord, Serge Gaudreault, l’a réclamé. Il a été le seul à voter contre, évoquant le fait qu’il a un malaise avec le fait que Gabriel Rioux ait été congédié et que sa cause soit pendante.

J’ai voté selon mes principes , a-t-il dit.

David Vachon nommé directeur adjoint

Par ailleurs, l’actuel directeur des immeubles et des équipements motorisés de Saguenay, David Vachon, est nommé directeur général adjoint. Il succédera à Denis Simard, qui a lui aussi annoncé sa retraite.

David Vachon est originaire de Shipshaw et a bien connu la mairesse Dufour à l’époque où elle était conseillère municipale.

Nous pensons que les deux personnes ensemble vont nous donner le maximum et faire avancer la Ville de Saguenay, a-t-elle lancé.

Le directeur général adjoint entrera en poste en même temps que le directeur général.

Vérificateur général

Enfin, le processus de recrutement du prochain vérificateur général de Saguenay, rendu vacant après le départ de Sylvie Jean en avril 2022, s’avère un véritable défi.

Après un premier affichage qui s’est soldé par le désistement du candidat choisi, la Ville a dû déployer une deuxième campagne. Celle-ci n’a pas porté ses fruits et l’administration municipale s’est trouvée dans l’obligation de faire appel à un chasseur de têtes.

Les vérificateurs généraux sont une denrée rare au Québec, puisqu’il s’agit d’un poste nécessitant des compétences particulières et le titre de comptable professionnel agréé (CPA).

La Ville souhaitait que le successeur de Sylvie Jean entre en poste à la mi-septembre, mais ce délai ne sera manifestement pas respecté. Elle se trouve dans l’obligation de rendre des comptes régulièrement au ministère des Affaires municipales, puisque la Loi des cités et villes obligent les municipalités de la taille de Saguenay à avoir un vérificateur général.

Les chefs au défi

Par ailleurs, en entrevue à l'émission Place publique, la mairesse Julie Dufour a mis mercredi au défi les chefs de partis d'égaler ou de battre l'engagement de François Legault d'investir 117 millions dans la zone industrialo-portuaire à la Baie.

Selon la mairesse, qui a déjà donné son appui au candidat caquiste Yannick Gagnon dans Jonquière, aucun gouvernement n'a été aussi généreux avec Saguenay depuis un quart de siècle.

117,2 millions dans notre zone industrialo-portuaire annoncés, engagés, par un chef. J’attends encore les autres. Lors des 25 dernières années, à ma connaissance, personne n’a annoncé autant de millions en développement économique pour la ville et la région, a lancé Julie Dufour.

Avec des informations de Michel Gaudreau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !