•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’ancien pensionnat des Filles de Jésus sera démoli à Trois-Rivières

La façade du bâtiment.

La construction de l'ancien pensionnat des Filles de Jésus situé dans le secteur de Cap-de-la-Madeleine, à Trois-Rivières, avait été entamée en 1939, indique le site du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

Photo : Radio-Canada / David Dufresne-Denis

L’ancien pensionnat des Filles de Jésus sera en grande partie démoli, a tranché le conseil municipal de Trois-Rivières mardi soir. Cette décision prise à l’unanimité permettra à Olymbec de construire un complexe résidentiel de 11 étages.

La conseillère du district de la Madeleine, Sabrina Roy, avait fait reporter cette décision à deux reprises, car elle souhaitait rencontrer les résidents opposés au projet. Plusieurs craignaient notamment que la tour de 180 logements défigure le quartier et trouble leur quiétude.

Or, Sabrina Roy a dit avoir obtenu des garanties rassurantes de la part du promoteur. Il y avait une préoccupation par rapport au couvert végétal. Il y a beaucoup d’arbres dans l’allée centrale. Ces arbres vont être conservés, ils me l’ont confirmé. Le couvert végétal à l’arrière aussi, a-t-elle soutenu, lors de la séance de travail des conseillers mardi après-midi.

La Ville précise que le promoteur a l'intention de conserver la façade de l'immeuble patrimonial.

Sabrina Roy est assise derrière un bureau et un micro. Son nom est écrit sur une plaque déposée sur le bureau.

Sabrina Roy a dit avoir obtenu d'Olymbec des garanties qui sauront rassurer les résidents du secteur.

Photo : Radio-Canada

Le projet d’Olymbec ne comprend aucun logement social ni abordable, mais la conseillère promet que ses futurs locataires seront issus de la classe moyenne. Ce n’est pas du haut de gamme. Ça va libérer des logements plus abordables dans le secteur, a-t-elle fait valoir.

La plupart des loyers seront fixés sous la barre des 1000 $, selon ses informations. Ce ne sera pas un Trois-Rivières sur Saint-Laurent au Cap, a plus tard renchéri le maire Jean Lamarche.

« On parle beaucoup d’étalement urbain. On veut faire de la densification. On est dans une crise du logement, donc ce sont des unités dont on a besoin. »

— Une citation de  Sabrina Roy, conseillère municipale du district de la Madeleine

La décision prise par le conseil était difficile, mais nécessaire dans un contexte de pénurie de logements, insiste Sabrina Roy.

Le plan du projet de construction des 180 unités locatives

Le projet initial d'Olymbec sur le site de l'ancien couvent (archives).

Photo : Gracieuseté

La Ville a aussi indiqué que les futurs locataires emprunteront la rue Rocheleau, répondant ainsi aux résidents inquiets de voir le trafic automobile augmenter sur la rue Notre-Dame Est.

Le secteur a besoin de l’achalandage qui sera généré, a-t-elle ajouté. On parle beaucoup de revitaliser le bas du Cap, c’est une manière de le faire en amenant des gens qui vont dépenser.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !