•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La mairesse de Saint-Élie-de-Caxton démissionne

Gina Lemire assise à une table au restaurant Prince Élie.

Gina Lemire a évoqué une année éprouvante, marquée par des tensions qui règnent depuis plusieurs années à l'hôtel de ville (archive).

Photo : Radio-Canada / Yoann Dénécé

Radio-Canada

La mairesse de Saint-Élie-de-Caxton, Gina Lemire, démissionne de son poste. Elle en a fait l'annonce dans un message publié via Facebook, mardi soir. Celle qui aura dirigé la Municipalité pendant moins d'un an dit ne plus avoir l'énergie nécessaire pour assumer ses fonctions.

Elle évoque une année éprouvante, marquée par des tensions qui règnent depuis plusieurs années à l'hôtel de ville. La mairesse quitte pour des raisons personnelles, soutient-elle, ajoutant qu'elle ne se sent plus en mesure de faire la différence.

« J’avoue que la dernière année n’a pas été facile. J’ai été élue dans un contexte où il y avait beaucoup de colère et de frustration. »

— Une citation de  Gina Lemire

Elle écrit que sa plus grande déception est d'avoir l'impression que son enthousiasme n’a pas été aussi contagieux [qu'elle l'aurait] souhaité.

Gina Lemire avait été élue mairesse en novembre 2021, succédant ainsi à Robert Gauthier, dont le mandat a notamment été marqué par un différend avec le célèbre conteur Fred Pellerin.

« Je dois reconnaître que je n’ai plus l’énergie nécessaire pour continuer. »

— Une citation de  Gina Lemire

Nous n'avons pas été en mesure de joindre Mme Lemire, qui indique ne pas vouloir commenter davantage la situation.

Une annonce qui surprend le dg de la Municipalité

Je suis très surpris de cette annonce, a réagi le directeur général de la Municipalité, Pierre Piché. Il affirme que Gina Lemire ne l'avait pas informé de son départ au moment où nous l'avons contacté, mardi soir.

Sans pouvoir offrir plus de détails, le directeur général a dit comprendre la pression dont témoigne son ancienne collègue. On a hérité d'une situation pas facile. Il y a une grande harmonie au sein du conseil. C'est l'ampleur de la tâche qui est envahissante.

La lettre intégrale de Gina Lemire

Le temps de tourner la page

Je vous annonce aujourd'hui que je remets ma démission à titre de mairesse de Saint-Élie-de-Caxton. Je le fais pour des raisons personnelles, qui ne regardent que moi, seulement moi. Je quitte. Ma décision est irrévocable et immédiate. Je laisse à d’autres le soin de reprendre le flambeau, pour l’avancement des dossiers de notre si beau village. J’avoue que la dernière année n’a pas été facile. J’ai été élue dans un contexte où il y avait beaucoup de colère et de frustration. Il y avait beaucoup de monde autour de moi qui portait encore les blessures de quatre années marquées par la dissension, les attaques personnelles, et j’en passe. Je suis arrivée là, dans mon rôle de mairesse, après avoir été élue conseillère municipale. Je voulais devenir la voix des citoyens. J’y ai mis toutes mes énergies, j’ai fait de mon mieux. Mais ça n’a pas suffi. J’ai eu l’impression que mon enthousiasme n’a pas été aussi contagieux que je l’aurais souhaité. C’est ma plus grande déception. Je voudrais que l’on sache que j’ai accepté de me présenter à la mairie, à l’automne 2021, croyant pouvoir faire une différence. Mais, bien honnêtement, je dois préciser que ça ne faisait pas partie de mon plan de carrière.

Avant de plonger dans cette aventure, j’avais sondé plusieurs personnes, autour de moi, des gens compétents, des gens de cœur. Je leur avais demandé s’ils seraient prêts, eux, de se lancer à la mairie de la municipalité.

Pendant deux mois, j’ai organisé des rencontres avec une bonne dizaine de personnes. Tous et toutes ont décliné mon invitation. Tous et toutes avaient leurs raisons, louables, pour justifier un tel refus. J’ai finalement été élue. J’ai fait de mon mieux.

Mais je dois reconnaître que je n’ai plus l’énergie nécessaire pour continuer.

Je tiens à dire merci à ceux et celles qui m’ont aidé, appuyé et encouragé autant lors de ma campagne que tout au long de mon court mandat, ces personnes vont rester à jamais dans mon cœur et dans ma mémoire. Les autres, je les invite à resserrer les rangs afin que notre village retrouve son dynamisme, son harmonie. Le côté positif c’est que j’ai appris de très grandes leçons qui m’aideront tout au long de ma vie. Cette lettre de démission sera ma dernière communication avec vous, chers citoyens et citoyennes. Je ne souhaite pas commenter davantage. Je m’attends à ce que vous respectiez ma décision.

Je tourne la page. Gina Lemire

Avec des informations de Jacob Côté

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !