•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Appel à témoin pour retrouver un suspect accusé d’agression sexuelle à Regina

Un véhicule de la police de Regina

Selon la police, le conducteur recherché en relation avec l'agression sexuelle n'utilisait pas un véhicule autorisé.

Photo : Radio-Canada / Rob Kruk

Radio-Canada

La police de Regina est à la recherche d’un homme accusé d’avoir agressé une femme sexuellement. Cet incident est survenu après que la victime est montée à bord d’un véhicule qui se trouvait dans la même file que des taxis et des véhicules Uber.

Selon un communiqué de la police de Regina, l'agression a eu lieu aux premières heures samedi matin sur l'avenue Dewdney.

La police de Regina n'a pas bondé des détails sur l'identité de la victime outre le fait , qu’il s’agit dune femme adulte.

La victime a affirmé avoir quitté un commerce vers 2 h 40 samedi matin et est montée à bord du véhicule en question tout en prenant le soin de donner l'adresse de destination au chauffeur.

Ce dernier l'a emmené loin de l'adresse indiquée, dans un endroit près de la rue Pinkie. Le suspect l’a agressé sexuellement avant de la reconduire à sa destination originale.

Selon la police, le chauffeur n'utilisait pas un taxi et ne faisait pas partie d'un service de voiturage.

La police de Regina fait appel à la prudence des usagers et les encourage à demander aux chauffeurs de ces services, des références ou des pièces d'identité associées à l'entreprise d'un conducteur.

Il est aussi recommandé de réserver les courses en voiture sur une application ou par téléphone, et de confirmer son identité auprès du conducteur avant de monter dans le véhicule.

Si un voyage solo est entamé, il est conseillé de mettre en place un plan de sécurité.

La police de Regina continue à mener l’enquête dans cette affaire et fait appel au public pour l’aider à retrouver le suspect.

Toute personne ayant des renseignements qui pourraient aider la police est priée d'appeler le 306-777-6500 ou le 1-800-222-847,

Avec les informations de Laura Sciarpelletti

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !