•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les « nouveaux » Sénateurs d’Ottawa gonflés à bloc pour la reprise

Une figurine des Sénateurs.

Les sourires étaient nombreux lors du tournoi de golf des Sénateurs d'Ottawa, mardi.

Photo : Radio-Canada / Jonathan Jobin

Les Sénateurs d’Ottawa ont tenu leur traditionnel tournoi de golf, mardi matin, à la veille de l’ouverture du camp d’entraînement de l’équipe. Les nombreux sourires des joueurs contrastaient avec le temps morose et les nuages gris qui flottaient au-dessus du club Loch March dans le secteur de Kanata.

On le voit, on le sent, l’ambiance n’est plus du tout la même au sein de cette organisation qui a vécu une espèce de renaissance au cours des dernières semaines.

[La confiance] est beaucoup plus haute que l’an passé, c’est sûr. On sent l’excitation de tout le monde. Nous sommes tous vraiment excités que le camp commence, mentionne le défenseur Thomas Chabot.

Trois hockeyeurs posent sur un terrain de golf.

Les trois joueurs francophones des Sénateurs : Thomas Chabot, Claude Giroux et Mathieu Joseph

Photo : Radio-Canada / Jonathan Jobin

Des fois, quand tu as fait beaucoup de camps, tu les trouves plus longs, mais d’avoir de nouveaux joueurs qui n’ont jamais joué ensemble, ce sera encore plus important pour notre début de saison, ajoute l’assistant capitaine.

Avec un groupe renouvelé et les acquisitions de Claude Giroux et d'Alex Debrincat, notamment, les joueurs veulent entamer le camp d’entraînement sur les chapeaux de roues.

« Le buzz est bon dans l’équipe et dans la ville. Tu peux voir que le monde est excité de commencer. C’est le même feeling pour nous, les joueurs. »

— Une citation de  Claude Giroux, nouveau joueur des Sénateurs d'Ottawa
Des hockeyeurs lors d'un tournoi de golf.

Les têtes d'affiche des Sénateurs étaient présentes, dont Thomas Chabot, Drake Batherson, Mathieu Joseph, Claude Giroux et Tim Stützle.

Photo : Radio-Canada / Jonathan Jobin

Les joueurs ressentent les effets positifs de ces nombreux changements autour des Sénateurs, sur la glace, comme à l’extérieur. L'esprit positif des partisans s’est rendu jusqu’à eux et ils veulent s’en nourrir.

Je pense que les attentes sont grandes. J’ai parlé à des joueurs qui sont ici depuis longtemps, ils sont tannés de perdre, ils veulent commencer à gagner et on pense qu’on a l’équipe pour le faire. On va se mettre au travail dès demain, affirme Giroux avec conviction.

Claude Giroux en entrevue.

La nouvelle acquisition Claude Giroux a fait courir les foules tout l'été, à Ottawa.

Photo : Radio-Canada / Jonathan Jobin

Capitaine et leader incontesté de cette formation, Brady Tkachuk reconnaît avoir vu le changement s’opérer dans les dernières semaines. Même s’il ne veut pas fixer d’objectifs de performance pour l’équipe cette saison, il voit bien que le vestiaire a beaucoup changé, pour le mieux.

« Je n’ai jamais eu cette expérience ici, en cinq ans. L’ambiance est bien différente. La fébrilité est grande. On est prêts à tout casser! Nous voulons commencer à jouer rapidement. »

— Une citation de  Brady Tkachuk, capitaine des Sénateurs
Brady Tkachuk signe un autographe.

Le capitaine Brady Tkachuk a fait des heureux, mardi matin.

Photo : Radio-Canada / Jonathan Jobin

Signe du sérieux des joueurs, la plupart des membres de l’organisation sont arrivés dans la capitale il y a plus de deux semaines. Depuis, tout ce beau monde s’entraîne chaque jour au Sensplex, en plus de participer à des activités de groupe à l’extérieur de la patinoire.

Les joueurs sont arrivés plus tôt. C’est bien. Ça a été plaisant et on se sent bien. On se sent beaucoup plus proches qu’on l’était l’an dernier, c’est bon signe, dit le capitaine.

Des hockeyeurs posent pour une photo lors d'un tournoi de golf.

Les joueurs ont posé le temps d'une photo de groupe avant le départ.

Photo : Radio-Canada / Jonathan Jobin

Il y a plusieurs clowns sur cette équipe, des gars qui aiment faire des blagues, ajoute Claude Giroux. Ça rend les choses agréables et ça a facilité mon intégration, insiste le vétéran, qui mentionne qu’il ne connaissait pas beaucoup les membres des Sénateurs lorsqu’il a accepté de poursuivre sa carrière à Ottawa.

L’influence attendue de Claude Giroux

Les trois joueurs qui ont parlé aux médias en marge du tournoi des Sénateurs auront un grand rôle à jouer, cette saison, comme meneurs. Parmi eux, Claude Giroux s’est vu confier le rôle d’assistant, alors qu’il a été capitaine à Philadelphie pendant neuf saisons.

Il est clair que l’organisation attend beaucoup du joueur acquis sur le marché des joueurs autonomes.

Dès que tu rentres, tu vois immédiatement [son influence]. Toute son expérience vécue dans la LNH, tu ne peux pas acheter ça. La façon qu’il se comporte, dans la chambre, il parle à tout le monde. Tu embarques sur la glace et tu vois qu’il est compétitif de A à Z… Tu le vois dans ses yeux. C’est le fun de l’avoir, d’apprendre de lui et qu’il soit là tous les jours, explique Thomas Chabot.

Trois joueurs des Sénateurs posent, le regard sérieux.

De gauche à droite : Claude Giroux, Brady Tkachuk et Thomas Chabot

Photo : Twitter/Senators

Le capitaine de l’équipe ajoute qu’il n’hésitera pas à lui faire confiance dans les moments plus difficiles durant le calendrier de 82 matchs.

Il va beaucoup aider. Je peux apprendre et m’appuyer sur lui. Il a une grande expérience comme capitaine. Je vais me tourner vers lui pour plusieurs conseils. Mais toutes les additions apportent quelque chose à l’équipe. Chacun va mener à sa manière, précise Tkachuk.

Les joueurs des Sénateurs passeront les tests physiques et médicaux mercredi, avant de sauter sur la glace, jeudi. Le premier véritable examen aura lieu samedi à l'occasion de deux rencontres préparatoires face aux Leafs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !