•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Orchestre symphonique de Saskatoon rend hommage à une de ses musiciennes

Randy Nelson, à gauche, et la hautboïste principale Erin Brophey

Randi Nelson était connue pour son amour de la musique et du jardinage.

Photo : Orchestre Symphonique de Saskatoon

Radio-Canada

L'Orchestre symphonique de Saskatoon entame sa nouvelle saison en rendant hommage à sa flûtiste principale Randi Nelson à travers une nouvelle pièce musicale. Cette dernière a occupé ce poste pendant 40 ans avant de succomber à un cancer en 2020.

Cette nouvelle pièce intitulée Up to her waist in Lupins a été composée par Christos Hatzis et sera présentée pour la première fois samedi soir à la place TCU.

Ce titre évocateur fait en partie allusion à l'amour profond que Randi Nelson portait pour le jardinage.

Selon Erin Brophey, hautboïste principale de l'orchestre et amie proche de Nelson, la soirée sera riche en émotions.

C'est vraiment l'occasion pour nous, musiciens, de lui rendre hommage à travers la musique , a déclaré Erin Brophey. Je pense qu'il est tout à fait approprié qu'une nouvelle pièce, incroyablement magnifique, soit ajoutée au canon de flûte, pour que des gens continuent à jouer cette pièce et qu’ils cherchent à connaître Randi. Cela permet de perpétuer son héritage.

Mme Brophey affirme que la vie de Randi Nelson a inspiré de nombreuses personnes, y compris la sienne, surtout lorsqu'elle a fait ses débuts dans l'orchestre.

« J'ai eu l'impression qu'elle m'a vraiment pris sous son aile, qu'elle m'a montré les ficelles du fonctionnement de l'orchestre, À plusieurs reprises, surtout au cours de la première saison, j'ai vraiment compté sur Randi pour m'aider à garder la tête froide  »

— Une citation de  Erin Brophey, hautboïste principale de l'orchestre symphonique de Saskatoon

Mme Nelson a été extrêmement influente dans sa profession, a ajouté Mme Brophey

Son héritage se perpétue au sein de l'orchestre. Il vit également dans d'innombrables étudiants sur lesquels elle a eu une influence, explique-t-elle

Cet hommage a aussi surpris le conjoint de Randi Nelson, Terry Sturge. Ce dernier salue d'ailleurs cette initiative.

J'ai été bouleversé. Je pense que c'est un hommage permanent et approprié à une personne qui a tant compté pour beaucoup de gens et qui a été le cœur et l'âme de l'orchestre pendant de nombreuses décennies a déclaré Terry Sturge qui joue aussi dans l'orchestre.

Avec les informations de Laura Sciarpelletti

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !