•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La mairesse de Yellowknife élue par acclamation pour un second mandat

La mairesse de Yellowknife, Rebecca Alty, regarde l'objectif en souriant.

La mairesse de Yellowknife, Rebecca Alty, avait été élue en 2018 à la tête de la ville après 6 ans à titre de conseillère municipale.

Photo : Radio-Canada / Noémie Moukanda

Radio-Canada

La mairesse de Yellowknife, Rebecca Alty, conservera son siège à la Ville après avoir été élue par acclamation lundi après-midi.

La course se jouera plutôt pour les postes au conseil de la Ville où un total de 16 candidats tenteront d'obtenir l’un des 8 sièges du conseil municipal. Parmi eux, trois conseillers cherchent à se faire réélire.

Les conseillers Steve Payne et Rommel Silverio souhaitent obtenir un troisième mandat au sein du gouvernement municipal alors que Stacie Smith se présente pour un second mandat de quatre ans.

Yellowknife ne compte aucune circonscription municipale et les conseillers doivent être en mesure de représenter les intérêts de l’ensemble de la Ville et de ses citoyens.

Le prochain conseil municipal aura d’ailleurs plusieurs enjeux de taille à surmonter, notamment en ce qui a trait à l’augmentation du coût de la vie, à la pénurie de logements, à l’aide pour les personnes en situation d’itinérance ainsi qu’au projet de revitalisation du centre-ville.

Tous les bulletins de vote seront envoyés par la poste. Les électeurs pourront renvoyer leur vote par la poste, le déposer dans une boîte prévue à cet effet à la mairie ou encore aller le déposer au Multiplex ou au Centre d’amitié Tree of Peace le jour des élections, soit le 17 octobre.

La Ville indique avoir pris cette décision après le succès de la méthode lors du référendum de 2021 concernant le financement de la nouvelle piscine municipale.

Il s’agit aussi d’une manière de réduire les risques de propagation de la COVID-19 en cas d’éclosion à l’automne et coûte aussi un peu moins cher que des élections traditionnelles puisqu’elle requiert moins de personnel, ajoute la Ville.

La mairesse et les conseillers municipaux élus entreront officiellement en poste le 7 novembre à midi.

Avec les informations de Sidney Cohen

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !