•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une ligue de balle molle de Hamilton se joint à une prestigieuse alliance LGBTQ+

Un homme sur un terrain de balle molle s'adresse à des joueurs.

La Steel City Inclusive Softball Association compte près de 200 joueurs et une vingtaine de membres sur sa liste d'attente.

Photo : Ashley Letts

Radio-Canada

Une ligue de balle molle conçue pour les membres de la communauté LGBTQ+ connaît un succès fulgurant à Hamilton. Elle est récemment devenue la troisième organisation canadienne à se joindre à l'Alliance nord-américaine des athlètes amateurs gais (NAGAAA).

La Steel City Inclusive Softball Association (SCISA) est née en 2019 à Hamilton. En raison de la pandémie, elle a joué ses premiers matchs en 2021.

Ceci dit, elle compte déjà 196 joueurs, et en a entre 20 et 25 autres sur sa liste d’attente.

Tina Handley est membre depuis l’an dernier. Elle affirme que l’expérience a changé sa vie.

Je me suis fait tellement d’amis et peut-être quatre ou cinq amis très proches avec qui j’imagine une amitié qui durera toute notre vie, dit-elle.

Une chose dont notre communauté a particulièrement besoin, c’est de la stabilité et un espace sûr durable, déclare le commissaire de la ligue, Jeff Lindstrom.

C’est pourquoi il se réjouit que la SCISA ait été acceptée dans la prestigieuse NAGAAA vers la fin du mois d’août.

Un héritage de plus de quarante ans

Cette alliance internationale, qui existe depuis 1977, regroupe près d’une cinquantaine de ligues de balle molle, presque toutes aux États-Unis.

Après Toronto et Vancouver, Hamilton est devenue la troisième ville canadienne à en faire partie.

Ce que ce processus signale, pour beaucoup de gens, c’est [... que la SCISA] n’est pas quelque chose qu’on veut voir partir en grand puis s’épuiser et disparaître rapidement. On veut devenir un pilier dans la communauté de Hamilton, dit Jeff Lindstrom.

Une ligue dont Hamilton avait besoin

Selon Statistique Canada, Hamilton était la ville avec le plus de crimes haineux par habitant au pays en 2014, 2016, 2018 et 2019. 

Elle a également enregistré un nombre record de crimes haineux en 2021 et la communauté de diversité sexuelle et de genre était parmi les groupes les plus souvent ciblés.

En 2019, Hamilton a fait les manchettes à travers le Canada en raison des actes de haine et de violence qui ont talonné son festival de la Fierté.

Le maire et le chef de police avaient même dû s’excuser en raison de la gestion inadéquate de l’événement.

Jeff Lindstrom raconte que les fondateurs de la SCISA avaient tous déjà joué dans des ligues inclusives ailleurs en Amérique du Nord et qu’ils ont déménagé à Hamilton à peu près en même temps.

Il n’y a pas beaucoup d’espaces sûrs pour la population LGBTQIA+. Il n’y avait pas beaucoup d'occasions pour nous rassembler, dit-il.

Un homme sur une scène agite un drapeau où il est écrit «Hamilton, ON.»

Les organisateurs de la SCISA sont allés à Dallas au Texas pour rencontrer les membres de l'Alliance nord-américaine des athlètes amateurs gais, afin d'en devenir membres,

Photo : Ashley Letts

M. Lindstrom estime que plusieurs d’entre eux avaient le sentiment qu’une ligue du genre était quelque chose dont la région de Hamilton avait besoin.

Nous reconnaissons que nous n’avons pas toujours l’impression que la ville que nous aimons nous aime en retour. S’impliquer dans notre ligue est une façon pour les joueurs et les commerces locaux de montrer que le futur de Hamilton est progressif et accueillant, indique le site Internet de la SCISA.

Tina Handley croit que la ligue a un bel avenir dans la NAGAAA, où les joueurs qui le désirent auront l’occasion de se frotter à une compétition plus féroce.

Elle pense aussi que son existence aidera les prochaines générations de la communauté LGBTQ+ à se sentir plus à leur place à Hamilton.

Je ne peux qu’espérer que certains des jeunes enfants continuent à venir au parc et qu’éventuellement, ils se joignent à nous, dit-elle.

D’après les informations de Bobby Hristova

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !