•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rouyn-Noranda accueille ses nouveaux arrivants au Musée d’art

Plusieurs dizaines de nouveaux arrivants avaient rendez-vous au Musée d'art pour une cérémonie d'accueil organisée par la Ville.

Plusieurs dizaines de nouveaux arrivants avaient rendez-vous au Musée d'art pour une cérémonie d'accueil organisée par la Ville.

Photo : Radio-Canada / Boualem Hadjouti

Radio-Canada

La Ville de Rouyn-Noranda a tenu dimanche son activité d’accueil des nouveaux arrivants, en partenariat avec le Centre local de développement, le Carrefour de Rouyn-Noranda et La Mosaïque interculturelle.

L’événement a eu lieu au MA Musée d’art en présence de plusieurs organismes qui offrent des services divers en ville.

En 2020-2021, 1284 personnes ont déménagé à Rouyn-Noranda selon l’Institut de la statistique du Québec (ISQ).

Elle a toutefois enregistré un solde migratoire interrégional négatif avec 88 habitants de moins l'an dernier.

La mairesse suppléante de Rouyn-Noranda, Samuelle Ramsay-Houle affirme que la grande inquiétude du moment est l'attractivité de la ville en lien avec le dossier de l'arsenic dans l'air.

C'est sûr que c'est un souci qui est quotidien à la Ville de Rouyn-Noranda, l'attractivité, puis on est en train, justement de préparer notre mémoire à déposer au ministère de l'Environnement avec les consultations publiques. C'est sûr que ça va ressortir là-dedans. Mais on s'est dit à l'interne à la Ville qu'on était résolument tourné vers l'avenir, puis qu'on travaillait déjà à redorer l'image, à trouver des solutions positives, à redevenir attractif, à remettre de l'avant la beauté de notre territoire, assure Samuelle Ramsay-Houle.

La mairesse suppléante de Rouyn-Noranda, Samuelle Ramsay-Houle a pris part à la cérémonie d'accueil des nouveaux arrivants.

La mairesse suppléante de Rouyn-Noranda, Samuelle Ramsay-Houle a pris part à la cérémonie d'accueil des nouveaux arrivants.

Photo : Radio-Canada / Boualem Hadjouti

Elle indique que plusieurs partenaires travaillent ensemble pour trouver des solutions afin d'attirer de nouveaux arrivants. On regarde ça et il va falloir se tourner vers le gouvernement pour avoir du soutien là-dedans, parce que c'est un enjeu national, dit-elle, non sans rappeler le rôle que peut jouer l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue dans ce domaine.

Plus d'une centaine de nouveaux arrivants ont pris à l'événement, ce qui est exceptionnel selon Samuelle Ramsay-Houle.

Il y avait dans la foule compacte à l'intérieur du Musée d'art, Yolna Joseph, d'origine haïtienne, qui est arrivée à Rouyn-Noranda en mars dernier pour occuper un poste d'adjointe comptable. Ce qui me plaît à Rouyn-Noranda, ce sont les paysages. J'aime la nature et faire des randonnées. Et Rouyn, c'est un endroit qui me permet de faire tout ça. J'aime me promener au bord du lac et aussi faire du Vélo, donc je peux dire que je suis à mon aise à Rouyn, dit-elle.

Mickael Silva est travailleur de la construction. Ce qui me plait à Rouyn-Noranda c'est la bienveillance des gens, le fait que ça soit une petite ville, les gens sont vraiment bienveillants et puis accueillants. Et puis prévenants. Et on se sent bien ici, moi je me sens bien, dit ce Français d'origine, arrivé en ville en mai dernier pour un contrat de travail de 3 ans.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !